L’année 2019 et les arts visuels

Publié le 2020-01-09 | Le Nouvelliste

Au cours de l’année 2019, plusieurs activités ont marqué  le monde artistique, tant au niveau national qu’international. La communauté artistique nous a fait vibrer de joie grâce à des immersions artistiques. On a eu des foires comme la FIAC (Foire International de l’Art Contemporain), des  festivals internationaux comme: Art Basel, les festivals du street art ou  le graffiti est devenu l’un des genres picturaux les plus dominants du début de ce siècle  et des expositions sous formes de rétrospectives.

Nous gardons en mémoire l’exposition des 500 ans de Léonard de Vinci et l’hommage rendu au pharaon Toutankhamon, deux expositions qui ont changé la donne au musée du Louvre en termes de nombre de visiteurs soit: 32 000 visiteurs par jour  pour l’exposition de Léonard de Vinci et un chiffre de 1, 242 millions de visiteurs pour  l’exposition de Toutankhamon. Pour les 99 ans de Pierre Soulages, le musée du Louvre a organisé une exposition rétrospective autour de l’immense carrière de ce peintre-graveur, sans oublier l’artiste italien Maurizio Cattelan avec sa fameuse banane (Expo Art Basel) dans une démarche duchampienne avait capté l’attention de plus d’un pendant une dizaine de jours.

Chez nous, malheureusement, il n’y avait pas grand-chose au Musée du Panthéon National haïtien (MUPANAH) en terme d’exposition. Toutefois, certains opérateurs culturels, les centres culturels, les galeries d’arts nous ont mis dans une jouissance collective en organisant des expositions mémorables comme: Island Template de Tessa Mars, Kazal du Kolektif 2 Dimansyon qui nous ont fait revivre un temps que nous ne devrions jamais oublier. La compagnie Nanm Solèy qui, dans son approche mémorielle,  avait organisé deux grandes activités: un hommage  à de Vinci en avril 2019 deux bustes réalisés par Civilmar Lobenson à Odette Roy Fombrun et à la doyenne de la cité de Charlemagne Peralte. La structure Akoustik Prod nous avait offert une exposition qui marquera la vie de tous les contemplateurs de Pascale Faublas, Jean Hérard Celeur, Phaïdra Sterlin et Dubréus Lhérisson.

Sans oublier l’artiste plasticien Claude Saint Rome qui, dans la même perspective de Soulages, avait fêté ses 50 ans de vie d’artiste dans sa résidence privée à Boutilliers. Cette exposition nous rappelle les moments forts de la peinture moderne, tout au moins les moments forts de la carrière de cet artiste.  Les  traces que laissent les pinceaux sur les Canvas de Saint Rome nous fait penser aux empreintes que les hommes préhistoriques avaient laissés sur les parois des grottes (Altamira, Chauvet, Pêche mêle...).

Au-delà de tout de cela, les espaces qui peuvent recevoir les expositions  sont de plus en plus fragilisés et deviennent de moins en moins accessibles ce qui fait que bon nombre d’artistes qui font des travaux excellents ne sont pas toujours exposés. À cet effet, nous aimerions interpeller le Ministère de la Culture, le Parlement haïtien, les mairies et toutes les autorités concernées pour qu’ils sachent que les activités culturelles et artistiques pourraient contribuer au rehaussement de l’économie du pays tout en (re) tissant les liens sociaux ( Irina Bokova, ancienne Dg de l’UNESCO, assises du Ministère de la culture d’Haïti, 2011). L’absence d’une politique culturelle rend les artistes de plus en plus vulnérables.

Enfin, pour le nouvel an, nous souhaiterions que les activités autour des arts plastiques (expositions, conférences, ateliers …) ne doivent pas se concentrer seulement à Port au Prince . En ce sens, nous saluons le travail assidu de la compagnie Nanm Solèy. Le secteur culturel doit avoir des personnes qui soient  capables de le défendre, de faire des lois pour ce secteur. L'École  Nationale des Arts (ENARTS) à travers sa mission de promotion,  de la formation culturelle et artistique ne  devrait-elle pas  être au service de cette communauté?

Godson ANTOINE antoinegodson@gmail.com Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".