Haïti Climat à la COP 25

Publié le 2019-11-26 | lenouvelliste.com

Dans le cadre de la COP25, qui se tiendra à Madrid (Espagne) du 2 au 13 décembre 2019, le magazine environnemental Haïti Climat diffusé tous les jeudis, de 9h à 10h am, sur Magik 9, revient à l’antenne malgré la persistance de la crise politique. Pour notre 14e émission diffusée le jeudi 21 novembre 2019 sur le thème « Participation d’Haïti à la COP25 : enjeux et perspectives », nous avons reçu James Cadet, directeur à la direction des changéments climatiques au Ministère de l'Environnement MDE et le Dr Kénel Délusca, consultant au MDE et expert du Groupe d'esperts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC).

Haïti, étant l’un des pays les plus vulnérables au changement climatique, doit s’intéresser au premier plan à la conférence des parties de l’ONU. Nous sommes un petit pays, certes, mais nous avons notre mot à dire dans cette conférence qui réunira experts, activistes, représentants des pays riches comme des pays pauvres… L’environnement étant un bien commun, il est nécessaire pour chacun de faire écouter sa voix.

Il y a quatre ans, à Paris, Haïti s’était engagée à réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 31%. Nous n’étions pas le seul. Les grands pollueurs qui accélèrent le changement climatique comme les victimes dudit phénomène avaient pris aussi l’engagement public de réduire leurs émissions de CO2. Les pays riches s’étaient engagés à mettre la main à la poche pour aider des pays pauvres comme Haïti, victime du changement climatique, à respecter leur engagement. Où en sommes-nous aujourd’hui ? La COP25 sera une occasion pour que chacun fasse son bilan.

Haïti Climat, la première plateforme multimédia spécialisée en environnement, sera témoin de ces débats. Nous serons vos yeux et vos oreilles à cet évènement mondial où l’on débattra de l’avenir de la planète. Surtout de l’avenir de chacun de nous. Ceci est vrai dans la mesure où le changement climatique est une réalité. Il se manifeste dans des pays pauvres comme dans les pays riches. Sauf que les deux catégories ne le vivent pas de la même manière. Plus on est pauvre, plus on est vulnérable à ce phénomène irréversible.

Haïti fait partie des pays les plus pauvres de la planète. Il est aussi vrai que nous sommes parmi les plus vulnérables au changement climatique. Nous avons notre histoire à faire entendre à la COP25.

En attendant que la conférence se tienne, Haïti Climat lance une série d’émissions  sur la COP 25. À travers cette initiative, nous donnons la parole aux experts, aux représentants d’institutions publiques et d’organisations de la société qui y prendront part. Nous vous invitons à être des nôtres tous les jeudis de 9 h à 10 h am.

Vous pouvez écouter notre première émission dans cette série en suivant le lien : http://haiticlimat.com/index.php/2019/11/21/haiti-climat-edition-14-special-cop-25-avec-james-cadet-dr-kenel-delusca-ebert-peltrop/

Action pour le climat, l'environnement et le développement durable (ACLEDD)

acledd21@gmail.com

www.haiticlimat.com

Auteur


Réagir à cet article