Winnie Hugot Gabriel et ses portraits de femmes en tournée aux États-Unis

PUBLIÉ 2019-10-15
Présenté à la 24e édition de Livres en folie, l’ouvrage « Femmes Haïtiennes : 60 parcours d’exception » de Winnie Hugot Gabriel part à la conquête de nouveaux lecteurs. L’avocate et journaliste signera donc à Miami, Washington D.C., Atlanta, Boston et Chicago cette série de portraits qui retracent le parcours hors du commun de 60 femmes haïtiennes évoluant dans des domaines variés. Kasa Champèt Restaurant & Lounge accueille ce jeudi 17 octobre le premier arrêt de la tournée « Parcours d’exception » réalisée en partenariat avec Haitian Businesses.


Ce jeudi 17 octobre 2019, Winnie H. Gabriel signe, à Kasa Champèt Restaurant & Lounge, à Miami, « Femmes Haïtiennes : 60 parcours d’exception », son premier ouvrage paru en Haïti en juin 2018. Cette vente-signature donnera le ton à une tournée qui emmènera l’auteure dans plusieurs autres villes des États-Unis. Fullbrighter qui complète actuellement un stage de formation aux États-Unis après avoir obtenu un master en droit axé sur la propriété intellectuelle et la cybersécurité de l’Université de Maryland Francis King Carey School of Law en mai dernier, la jeune femme profite de son séjour au pays de l’oncle Sam pour présenter son livre à la diaspora haïtienne notamment.

« J’y pensais depuis quelque temps, car, à mon avis, le parcours de ces femmes mérite d’être lu et apprécié par le plus de personnes possible. Mais avec mes études de master c’était difficile de planifier cette vente-signature. Maintenant que je suis un peu plus libre, j’ai sauté sur l’occasion pour commencer une tournée aux USA », explique Winnie Gabriel. C’est également une opportunité pour l’auteure de « rencontrer la diaspora, mais aussi d'établir le contact avec les femmes haïtiennes qui font un travail extraordinaire là-bas. » « Femmes Haïtiennes : 60 parcours d’exception », on le rappelle, regroupe une série de portraits parus dans les colonnes du quotidien Le Nouvelliste entre 2015 et 2018. Ce projet supporté par l’ONU-Femmes en Haïti a permis de mettre les projecteurs sur des femmes évoluant dans des domaines variés qui ont su se frayer un chemin vers le succès malgré les obstacles rencontrés.

À côté des séances de signature, la collaboratrice de Ticket a aussi inscrit au programme de ses rendez-vous avec son public des panels de discussion avec des femmes influentes de la diaspora haïtienne. « L’idée c’est d’engager des conversations avec des femmes de la diaspora autour de leurs défis et de leur rôle dans le développement d’Haïti, mais aussi d’avoir du contenu pour une autre série d’articles que je compte écrire. De plus, ce concept s’aligne aussi sur l’un des objectifs de ce livre : mettre en valeur le travail des femmes. Je n’ai que le privilège d’être l’auteure de cet ouvrage, il ne s’agit pas de moi, mais des femmes avant tout. Les gens qui font le déplacement le font pour le livre, mais aussi pour tirer motivation et inspiration dans les discours des femmes qui auront à intervenir », avance-t-elle.

Les 17, 24 et 26 octobre, puis les 9 et 21 novembre, Miami, Washington D.C., Atlanta, Boston et Chicago accueilleront respectivement la tournée « Parcours d’exception ». Ce qui ne devrait être qu’un début, à en croire les rêves et objectifs de Me Gabriel. « Entamer cette tournée était comme tenter de réaliser un rêve un peu fou. Je n’avais pas un budget et j’ai dû choisir des villes dans lesquelles il y a une importante communauté haïtienne de concert avec ma collaboratrice pour cette tournée, Sandra Florvella de Haitian Businesses. Dans ces villes aussi il y a des missions diplomatiques et je suis honorée de pouvoir compter sur le support de l’ambassade d’Haïti à Washington, des consulats d’Atlanta et de Chicago. Mais je voudrais bien me rendre dans d’autres villes, comme New York City, pour lesquelles il y a beaucoup de demandes, mais aussi dans d’autres pays francophones », affirme l'avocate.

Pour le lancement de la tournée à Miami, les discussions seront menées par Cynthia Verna dite chef Thia ; Marie-Roberte Laurent, fondatrice de Bèlzèb ; Gepsie M. Metellus, co-fondatrice de Sant La ; et Merline « Mimi » Thermora, fondatrice de Mimi’s Boutiq. Naïka Souffrant, présentatrice de télévision et actrice fera office de modératrice. Le premier rendez-vous est fixé pour ce jeudi 17 octobre, à compter de 5 h 30 p.m., à Kasa Champèt, restaurant qui a déjà reçu divers événement de la communauté haïtienne en Floride. Puis l’auteure mettra le cap sur Washington D.C le 24 octobre et Atlanta le 26. La caravane s’arrête à Boston le 9 novembre avant de se diriger vers Chicago le 21 du même mois.



Réagir à cet article