« Notre environnement de destruction affecte notre santé mentale », s’inquiète la psychologue Béatrice Dalencourt Turnier  

Même si elle ne parait pas faire l’objet de préoccupations dans les espaces de débats publics, la santé mentale de la population, notamment en ces moments de crise sociopolitique, est pourtant un sujet bien réel qui préoccupe les psychologues. C’est le cas de la psychologue Béatrice Dalencourt Turnier qui a soutenu mardi soir, sur le plateau  de l’émission « Haiti Sa k ap kwit » de Télé 20, que l’environnement de destruction dans lequel nous évoluons affecte notre santé mentale.

Publié le 2019-10-25 | lenouvelliste.com

Les troubles sociopolitiques entraînent des conséquences directes sur la santé mentale des citoyens. Ces derniers vivent dans « un environnement de destruction » où ils se sentent menacés, soutient la psychologue Béatrice Dalencourt Turnier. Selon elle, du fait de la dégradation de la situation, la peur tenaille l’esprit de beaucoup de gens, si bien que la plupart se sentent obligés de rester chez eux. Certaines personnes se retrouvent même dans une situation d’isolement. En ce sens, la psychologue affirme : « Notre santé est affectée pour le moment », partant du principe que la santé mentale est englobant, c’est-à-dire qu’elle est à la fois psychologique, émotionnelle, physique et environnementale.»  

« Le découragement, l’impression que la vie ne vaut plus rien, le désespoir entre autres ont un impact sur notre santé mentale », précise la spécialiste de la santé mentale. Ces attitudes (en tant qu'elles sont des prédispositions)  peuvent amener à une forme de repli sur soi ou, le cas échéant, à une agressivité vis-à-vis de l'autre. Elles peuvent également provoquer des insomnies et des sommeils profonds, l’absence d’appétit ou l’inverse...

Dans nos rues, à longueur de journée, des personnes sont victimes de violence, d’agression ou de braquage. Dans des quartiers, les concerts de balles sont récurrents et poussent les riverains à vivre dans la plus grande inquiétude. Tout cela peut provoquer de la dépression chez les gens, d’après la  psychologue, évoquant le développement des « stress post-traumatiques », tout en considérant que tout le monde ne possède pas les mêmes capacités de résilience face à un événement malheureux.  

Béatrice Dalencourt Turnier souligne plus loin qu’il peut exister une situation de stress aiguë (qu’on peut vivre au bout d’un moment, dans un endroit quelconque). Il y a aussi le stress que nous vivons de manière constante pouvant être caractérisé par une « impression permanente d’un sentiment d’insécurité, d'inquiétude par rapport à ce qui se passe dans le pays, un désespoir de l’avenir ».

 La psychologue recommande alors de prendre soin de notre santé mentale. Elle invite les gens à entre autres garder un certain recul émotionnel quant au flux d’informations, parfois erronées, qu’on fait circuler dans des médias ou sur les réseaux sociaux. Elle les exhorte à s’informer avant de gagner les rues, surtout en ces moments difficiles. 



Réagir à cet article