Insécurité/ Braquage

Plusieurs victimes de braquage dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince

Peyi lòk, mais les bandits ne chôment pas. Ces derniers continuent d'imposer leur loi dans plusieurs coins de la région métropolitaine de Port-au-Prince.

Publié le 2019-10-09 | lenouvelliste.com

Mardi 8 octobre 2019, peu avant 19 heures, trois individus armés à bord d’une motocyclette ont braqué plusieurs passagers de Gressier et de Léogâne, dont un journaliste du Nouvelliste en les dérobant de leurs effets (téléphones, pièces d’identité et provisions alimentaires) devant l'entrée de la plage Bel Horizon à quelques minutes du commissariat de Gressier. Plusieurs passagers ont cédé tranquillement son sac aux pickpockets alors que Marie, une des victimes, a failli y laisser sa peau. Cette dernière a répliqué : « Ne prenez pas mon sac, je vous prie. Cela fait deux semaines que mes deux enfants sont à la merci du bon samaritain. J’ai laissé ma maison à Léogâne  depuis 7 heures du matin pour me rendre chez des amis à Port-au-Prince afin de trouver quelque chose pour leur donner à manger.»  Les malfrats emportent quand même le sac de la pauvre dame.

Le journaliste du Nouvelliste s’est rendu ensuite au commissariat de Gressier pour faire une déclaration. Un des responsables du commissariat de police, ayant requis l'anonymat, a indiqué que les forces de l'ordre font de leur mieux pour maintenir un climat de sécurité et de paix dans la communauté. « Nous savons que certains bandits mènent des opérations dans la communauté, notre mission est de protéger et servir la population», a affirmé le policier.

Autre cas: une dizaine de passagers d'un bus se sont vus déposséder de leur argent et autres objets précieux au niveau de Colombier, un quartier de Gressier, dans l’après-midi du lundi 7 octobre 2019.  Pendant la même journée, une famille qui revenait de Léogâne à bord d'un véhicule a  été victime quand un groupe d'assaillants les ont menacés avec un révolver, leur ordonnant de quitter la voiture qui contenait, entre autres, des documents personnels et de provisions alimentaires. Les bandits ont tout emporté.

Un proche d’un journaliste du Nouvelliste a été touché d’une balle à la jambe et dépouillé par trois individus armés, la semaine écoulée, en rentrant chez lui à Merger. Celui-ci a été transporté d'urgence à l'hôpital pour y recevoir les soins appropriés. Arrivée sur les lieux, la police n'a pu rattraper les braqueurs.

Plus loin, une quinquagénaire, mère de trois enfants, a été tuée de plusieurs balles sur la route de Frères à Pétion-Ville, la semaine dernière. Alors qu’elle revenait d’une maison de transfert pour récupérer 100 dollars américains afin de s’approvisionner, elle a été abattue par les malfrats sous le regard impuissant des riverains.

Par ailleurs, des habitants de la route des Rails, au niveau de Lamentin 54 et de Mariani, quartiers des communes de Carrefour et de Gressier, lancent un SOS aux agents de police des commissariats de Carrefour et de Gressier afin qu'ils stoppent les actes de vol nocturne dans ces zones et perpétrés par des individus armés.



Réagir à cet article