Fubar a quand même fait la fête

PUBLIÉ 2019-10-07


Peyi an delòk ? Cette question revient alors que timidement certains s’aventurent hors de leur tanière dans la journée de ce samedi 5 octobre pour des courses de tout genre. Supermarchés, banques et autres « biznis » ont ouvert leurs portes et les embouteillages ont repris leurs droits à Pétion-Ville. Mais qu’il y a-t-il pour les party people ? Après les différents rendez-vous annulés pour le week-end comme le 20e anniversaire de Zigizag Productions, seront-ils assignés à résidence pour toute la fin semaine comme ce fut le cas les deux week-ends écoulés ? Ah, mais non ! Outre les hangs privés, il existe un grand rendez-vous. Une seule adresse : Fubar, le bar de l’année 2018 et le bar de l’été selon Ticket. Vivid Saturday reprend du service après un arrêt forcé. On ne sait pas d’avance ce qu’il en sera. Le public répondra-t-il positivement à l’appel après ce lock qui en fin de compte a beaucoup duré ? Ticket est sur place pour s’en assurer.

Eh bien, sachez, chers lecteurs que les mordus ont bel et bien répondu présents et la bonne ambiance était au rendez-vous. La vidéo de Bullet, dj inscrit sur les affiches annonçant l’événement, à Adik pendant que Young Mix, DJ résident de Fubar, essaie tant bien que mal de secouer les premiers arrivés inquiètent plus d’un. Mais plus de peur que de mal, celui à qui on doit les titres « Loyita » et plus récemment « Demare may mwen » finit par arriver. Et c’est bien sûr pour le mieux. La réaction de l’assistance ne se fait pas attendre : c’est bel et bien la fête. Au summum de la soirée, son complice se montre. Afriken an la tou, pour ceux qui avaient trop soif d’une night out après ces week-ends cloîtrés chez eux.

Des bruits à l’extérieur ? Seraient-ce des tirs ? Peut-être bien. Mais nous autres, nous sommes à l’intérieur, la musique est bonne et la fête continue. Les hits du moment, ces rabòday qui ne sont plus dernier cri et les nouveaux morceaux à succès de cette tendance qui ne semble pas près de s’éteindre... On dansera au rythme de tout ça ce soir. Ce n’est certes pas la grande foule à Fubar pour ce rendez-vous de dernière minute, mais les habitués sont là. Les « pleziyis » et les party people confirmés aussi. Et la boisson aidant, gen parttyyyy !!! La dernière avant... la prochaine trêve ? Le début du retour au « normal » ? On n’en sait rien. Mais certains se sont amusés un peu comme si c’était la dernière fois.



Réagir à cet article