Des blessés par balle, dont le journaliste Dieu-Nalio Chéry, au cours d’une fusillade en marge de la séance au Sénat

Publié le 2019-09-23 | Le Nouvelliste

La situation était tendue au Parlement ce lundi alors qu’une séance sur la ratification de l’énoncé de politique générale de Fritz William Michel devait avoir lieu. Au moins deux personnes ont été  blessées par balle, parmi lesquelles le photojournaliste d’Associated Press Dieu-Nalio Chéry. Selon les témoins sur place, le sénateur du Nord Ralph Féthière, pris à parti par des militants, a dégainé son arme et a fait feu.

Pour l’heure, Dieu-Nalio Chery reçoit des soins dans un centre hospitalier de la capitale. Il semble que tout va pour le mieux pour ce dernier. Mais le projectile est encore logé dans son corps en attendant une opération chirurgicale. 

Sur radio Méga, le sénateur Féthière a évoqué la légitime défense et a expliqué s’être défendu parce qu’il a été attaqué. « J’ai été attaqué par des individus armés. Ils m'ont forcé de quitter mon véhicule. Je me suis alors défendu. La légitime défense est un droit sacré », justifie-t-il.

Le sénateur, au cours de cette intervention à la radio, n’a jamais reconnu avoir tiré. « Je n’ai pas tiré. J’ai été attaqué par des chimères armés. Je me suis défendu », s’est-il borné à dire. 

Des dizaines de militants se trouvent au Parlement depuis ce lundi matin. Ils s’opposent à la tenue de la séance de ratification. Après avoir exigé la présence policière à l’intérieur et à l’extérieur du Parlement, Carl Murat Cantave a déploré la passivité de la PNH ce matin sur Magik9. 

Auteur

Réagir à cet article