Les responsables de l’hôpital général crient à l'aide

« La situation ne peut plus continuer ainsi, nous allons tous périr.

Edrid St Juste
Par Edrid St Juste
19 sept. 2019 | Lecture : 3 min.

« La situation ne peut plus continuer ainsi, nous allons tous périr. Il faut redresser la barre au plus vite », tel est le cri de la directrice exécutive de l’Hôpital de l’Université d’État d’Haïti (HEUH), le Dr Jessy Colimon Adrien, martelant que la situation devient intenable. « Trop de stress à vivre au quotidien. Trop de frustrations », balance-t-elle, expliquant que la rareté de carburant a de graves conséquences sur le fonctionnement de l’hôpital de référence du pays dont les réserves de carburant s

CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX INSCRITS

Inscrivez-vous gratuitement

Il vous reste 85% à découvrir. Inscrivez vous pour lire la suite de cet article.

Réagir à cet article

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

Pas de commentaire

Les commentaires sont ouverts à tous les inscrits. Ils font l'objet de modération. Ils seront supprimés s'ils sont jugés non conformes à la charte .

Réservé aux inscrits

Veuillez vous connecter ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.