Cyclisme / Championnat des nations de la Caraïbe

A moins de 60 jours de l'évènement

Pour la famille de la petite renne, le compte à rebours du championnat de la Caraïbe des nations a déjà démarré. On est exactemment à 56 jours de l'évènement. Comment Haïti se prépare-t-elle à accueillir cet évènement majeur. Le président de la Fédération haïtienne de cyclisme (FHC), Kénelt Léveillé, fait le point.

Publié le 2019-09-05 | Le Nouvelliste

Le Nouvelliste : À un mois et 26 jours de cet évènement de grande envergure, comment vont les planifications au niveau de la FHC ?

Kénelt Léveillé : Dans le cadre des planifications pour le bon déroulement du championnat, on a dû envoyer l'équipe masculine en Bretagne (France), question de finaliser sa préparation sous la direction de l'entraîneur français Yann Déjan. La semaine prochaine, ce sera le tour des filles de faire le voyage pour la Bretagne afin de se préparer dans les meilleures conditions et d'être fin prêtes pour le grand rendez-vous.

LN : Qu'est-ce qui explique que les deux sélections n'aient pas fait ensemble le déplacement ?

KL : Le problème est d'abord d'ordre technique, puisque nous devrions attendre que l'entraîneur Yann Déjan nous donne la liste des cyclistes retenues pour l'équipe féminine ; il y a ensuite le retard pris dans la délivrance des extraits d'archives et enfin les formulaires pour les passeports. Pour le moment, on a payé le rendez-vous à la SOGEBANK qui est fixé au 18 septembre avec l'ambassade de France en Haïti. À présent, on attend que l'Union cycliste internationale (UCI) et le ministère des Affaires étrangères françaises interviennent  auprès de l'ambassade pour avancer le rendez-vous, parce que la durée du stage de préparation pour les filles est très courte.

LN :  Qu'est-ce qui est à la base du financement de toute cette affaire ?

KL : C'est grâce au support de l'Union cycliste intenationale.

LN : En ce qui a trait à l'organisation du championnat dans son ensemble, comment est la situation ?

KL : Au niveau de la sécurité, et après plusieurs réunions organisées avec la Police nationale, les Scouts d'Haïti, la Sécurité publique et les Brigadiers de l'Action civique, on est à 100 % fin prêts. Pour l'instant, on s'active avec le ministère des Travaux publics pour la réparation des tronçons de route sans compter les rencontres avec les autres ministères concernés par l'affaire. Je veux parler des ministère de la Santé, des Affaires étrangères, du Tourisme, etc.

LN : Il était question de l'apport des mairies  de Montrouis, de Cabaret, de la Croix-des-Bouquets, de Cité Soleil, de Delmas et de Port-au-Prince -  concernées par cet évènement. Qu'en est-il exactement ?

KL :  Elles sont très motivées et s'activent dans la sensibilisation et la motivation, la propreté et, surtout, la sécurité routière.

LN : Quid de la commission de finances et  marketing ?

KL : Au niveau de cette commission, on s'active de façon à motiver et sensibiliser les secteurs concernés - secteurs public et privé - pour le support financier. Mais compte tenu de la situation socio-politique, la commission connaît d'énormes difficultés à trouver les fonds nécessaires auprès de ces deux secteurs pour le financement de cette compétition de grand calibre.

LN : Il est question de l'hébergement des pays invités. À quel point l'on en est sur ce brûlant dossier ?
KL : On attend bien sûr le support des secteurs concernés pour qu'on puisse finaliser avec les hôtels retenus pour les pays qui feront le déplacement ?

LN : Est-ce qu' il n'est pas prévu une visite d'inspection et de planification de la part de la CCC et l'UCI, une façon de faire le point ?

KL : Entre le 15 et le 20 septembre, il est prévu la visite de ces deux entités pour une visite d'inspection des lieux ainsi que les conditions d'hébergement.

LN : Étant un habitué de ces grands rendez-vous au niveau international, êtes-vous optimiste quant à l'organisation et au succès du championnat ?

KL : Comme d'habitude, je suis toujours optimiste et je m'attends à une organisation à succès de l'évènement.

LN : Le mot de la fin

KL : Mon souhait, c'est de voir tout le monde d'une manière quelconque collaborer pour le plein succès du championnat, car ce n'est pas seulement l'affaire de Kénelt Léveillé et de la FHC, c'est aussi celle d'Haïti en général.
Propos recueillis par Emmanuel Bellevue
 

Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".