Lancement officiel de MEnvesti.com aux Gonaïves

Une nouvelle plateforme de financement participatif haïtienne a été lancée aux Gonaïves ce samedi 24 août 2019 au centre culturel l'Amaranthe. Porté par des jeunes Gonaïviens vivant aux États-Unis, au Canada et en Haïti, le projet MEnvesti.com est créé dans le but de faciliter des prêts de la diaspora haïtienne à des projets de développement en Haïti et de l’inciter à utiliser un nouveau canal de transfert vers davantage de production de biens et de services locaux. Ainsi, l’équipe de MEnvesti.com veut renforcer les actions entrepreneuriales voulant utiliser des ressources des communautés par des initiatives innovantes et durables, écrivent les responsables dans leur communiqué de presse.

Publié le 2019-09-04 | Le Nouvelliste

« Notre vision est de pouvoir créer environ 5 000 emplois directs et indirects sur cinq ans avec plus de 30 millions de dollars de prêts. Nous sommes en train d’établir des partenariats avec des associations de jeunes, comme l’Association Tonnelle Action, et des universités, comme l’Université Notre-Dame aux Gonaïves pour engager des jeunes dans le processus de création de richesses via MEnvesti », a indiqué Lovens Gjed, directeur général (CEO) de MEnvesti.com, et fondateur de MEnvesti Investment Group LLC. Lovens Gjed est récemment diplômé de Columbia University avec un major en développement durable. 

Il existe plus de 375 plateformes de financement participatif en Amérique qui ont contribué à hauteur de 17 milliards de dollars dans des projets en 2017, selon Yvens Rumbold, récipiendaire d’une bourse Fulbright, et récemment gradué en communication de Michigan State University avec une spécialisation en fundraising. 

« Dans ce marché, et considérant les quatre modes de financement participatif, nous avons choisi le modèle de prêt pour que les Haïtiens puissent s’entraider de rester dans un attentisme envers les étrangers. C’est pour cela que nous avons choisi la niche de la diaspora haïtienne comme cible première, vu qu’elle envoie environ plus de 2,5 milliards de dollars chaque année dans le pays », explique Yvens Rumbold, un des membres de la direction de MEnvesti. 

Les deux membres de la direction ont présenté le modèle de MEnvesti basé sur le crowdfunding et le crowdsourcing et l’expérience pilote qui sera entamée aux Gonaïves. Selon l’équipe, des ateliers de travail sur l’idéation, la démonstration de faisabilité et les critères de la plateforme seront organisés avec des étudiants aux Gonaïves avant d’entamer la première série de campagnes dans l’international auprès de la diaspora. 

Plus d’une centaine d’étudiants des Gonaïves et de Port-au-Prince et des membres de la société civile ont participé à une conférence organisée en la circonstance sur le thème : «  Investissement durable de la diaspora en Haïti ». Ce sont les économistes Emmanuela Douyon, Énomy Germain et Daphnée Charles qui ont pris part à ce panel. Les économistes Fritz Jean et Anderson Tibeaud, qui étaient également annoncés sur le panel, n’ont pas pu participer à l’évènement.

Pour l'économiste Emmanuela Douyon, les transferts de la diaspora sont principalement destinés à la consommation de biens produits à l’étranger, ce qui entraîne un retour vers l’étranger du capital envoyé en Haïti. Elle a souligné l’importance pour Haïti d’investir une partie de cet argent dans la production de biens locaux, mais aussi d’organiser le transfert de connaissances entre les Haïtiens de la diaspora et ceux du terroir, surtout dans le secteur technologique. « Une plateforme comme MEnvesti.com peut être un canal pour le développement durable en Haïti », a soutenu Douyon. Pour elle, la diaspora dispose d’un capital pouvant contribuer au développement du pays et pousser Haïti à sauter des étapes dans son développement grâce à la technologie (par « le leap frog », version anglaise de saute-moutons).

L'auteur de « Pourquoi Haïti peut réussir », Énomy Germain, a pour sa part souligné que les flux de transferts de la diaspora sont en mode de transit dans le pays, car dès qu'ils arrivent à leurs destinataires, cet argent est retourné soit en République dominicaine, soit aux États-Unis par l'achat des produits de consommation importés.  Même si les transferts  de la diaspora permettent aux bénéficiaires d'assurer leur survie en Haïti, Énomy Germain soutient que la diaspora peut s’impliquer davantage, soit à travers des investissements directs, soit par la migration de retour, tout en supportant des initiatives locales comme MEnvesti.com. L’économiste, originaire des Gonaïves, en a profité pour saluer l'initiative qu'il croit être un mécanisme qui pourra, entre autres, permettre l'investissement dans le capital humain, facteur incontournable dans le processus de développement durable.

L’équipe de MEnvesti est constituée de  jeunes professionnels de la communication, de l'entrepreneuriat, de la finance, du développement communautaire et durable et de l'ingénierie. Ces jeunes se sont donné pour mission de connecter la diaspora haïtienne à des entrepreneurs portant des projets de développement en Haïti tout en créant des opportunités de travail pour d’autres jeunes professionnels et étudiants au niveau local. 

Élisée ELIAZAR

eliseeeliazar@gmail.com

Shella
Auteur
Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".