Bois-Caïman, une lecture

Publié le 2019-08-26 | Le Nouvelliste

Je suis toujours déconcerté par l’acceptation par les Haïtiens du rôle prépondérant accordé à la religion Voodoo dans notre lutte débouchant sur l’Indépendance.  Les 3 grandes révolutions qui ont façonné le monde moderne ont toutes été grandement influencées et même justifiées par la religion. Pourtant seule la plus extrêmement humaine et humaniste est présentée comme étant fondamentalement religieuse et non chrétienne.

Lorsque les déléguées des 13 colonies américaines se réunirent à Philadelphie dans la colonie de Pennsylvanie une prière fut offerte par Jacob Duché.  Cette prière fit référence à l’être suprême, à la justice et d’autres principes tout en implorant que l’effusion de sang soit aussi brève que possible.  Elle peut être lue ici en anglais : https://chaplain.house.gov/archive/continental.html

La révolution française, la seconde à définir le monde de libertés et de droits, fut plutôt anticléricale parce que le clergé catholique était une des deux classes dominantes, entre la noblesse et le tiers état.  La révolution, au prime abord, incorporera la religion de la France, fille ainée de l’église, mais dès 1790 l’assemblée constituante limite les privilèges de l’église. 1791 verra encore plus de rigidité dans le contrôle de l’église jusqu’à la campagne de déchristianisation qui verra 30,000 religieux tués, exilés ou autrement châtiés.

(https://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9christianisation_(R%C3%A9volution_fran%C3%A7aise) .

St Domingue, colonie riche grâce aux esclaves africains, continuera cette course vers le monde nouveau de liberté et de rationnelle laïcité en réalisant ce que même les architectes de la terreur rouge n’ont pu faire : affirmer dans les faits l’égalité humaine en établissant un coin de terre ou toute personne était libre.  Il y eut un aspect religieux dans la révolution Haïtienne comme dans les deux autres, mais elle est la seule qui est présentée comme résultante de magie et de religiosité.  Certains disent même qu’Haïti, est le fruit d’un accord avec le diable.  Mais c’est en France que l’on a tué prêtres et commis bien d’autres « sacrilèges ».

L’acceptation de cette deshumanisante description de notre révolution par nos ennemis est un désaveu des prouesses de nos ancêtres. Il est à noter que la première description d’une cérémonie est faite à Paris en 1814 par un Français, Antoine Dalmas, dans son livre « Histoire de la Révolution de St Domingue » dont les page 117 et 118, accessibles ici, contiennent une description raciste et dédaigneuse d’une hypothétique cérémonie. 

https://archive.org/details/histoiredelarv00dalm/page/116.

Coïncidence ? Mais c’est aussi en 1814 que la France de la Restauration envoya une mission visant à rétablir la souveraineté royale et française sur Haiti.

 (https://fr.wikisource.org/wiki/%C3%89tude_sur_l%E2%80%99histoire_d%E2%80%99Ha%C3%AFti/Tome_8/3.2)  

Pourtant, Bois Caïman a été un acte réfléchi de gens aspirants à être des citoyens à part entière.  D’avoir accepté que notre lutte humaine et humanisante soit décrite comme une quête spirituelle entre un dieu blanc esclavagiste et un dieu noir aimant la liberté. Liberté hypothétique, non définie et creuse de sens dans un état moderne où la dictature de la loi définit et régularise les moindres interactions citoyennes et étatiques.

Retournons au Bois Caïman pour reprendre la construction d’un état de droit, utilisons la logique, le bon sens, la science, la ruse comme nos ancêtres pour finalement abandonner cette quête spirituelle qui nous a fait errer dans un désert bien plus longtemps que Moise et les Juifs et qui nous a donné cette population affamée, ignorante, malade, vivant à l’âge de la pierre.  Oui, retournons à Bois Caïman et renouons avec l’acte révolutionnaire séminal de notre révolution : la fabrication et lecture d’un décret codifiant des lois pour un nouveau vivre ensemble.  La lecture et l’écriture ayant été prohibées aux noirs cela a pris du courage, des talents, du subterfuge et une détermination surhumaine dépourvue de toute hystérie religieuse pour rédiger et lire un texte.  C’est-à-dire faire usage des sciences de pointe de l’époque.  Une nation moderne est à ce prix, alors que le congrès du Bois Caïman soit compris dans sa réalité première, réunion d’aspirants citoyens cherchant dans le sillage des deux révolutions précédentes et les limites imposées par leur condition d’êtres rarifés un nouveau chemin, une nation où tous puissent exister EN GERANT LES DIFFERENTS POUR MIEUX VIVRE ENSEMBLE.

Jean D. Vernet, II

Queens, New York, 8 août, 2017

Jdvernet2@msn.com 

Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".