Les remous de l’actualité des lundi 12 et mardi 13 août 2019

Publié le 2019-08-12 | lenouvelliste.com

Assassinat d'un policier et son ami à Martissant

Issu de la 22e promotion de la Police nationale d’Haïti (PNH), agent 2, Olken Alva et son ami ont été abattus par des bandits, à Martissant, le dimanche 11 août 2019 dans la soirée. Avant de s’enfuir avec le véhicule des victimes, les assaillants ont brûlé les cadavres. Le policier revenait de l’aéroport international Toussaint Louverture, où il était allé prendre son ami fraîchement débarqué du Chili.

Affrontement entre gangs à Tomazeau, sept présumés bandits tués

Un affrontement samedi dernier entre gangs armés à Thomazeau s'est soldé par la mort de sept d'entre eux, a confié le commissaire de police Christophe Arnold. La plupart d'entre eux ont été décapités puis brûlés. L'incident est survenu quand le présumé chef du gang dénommé 400 mawozo est allé sur le territoire d'un gang rival dnommé "Lanmò san jou" pour négocier le rançon de deux citoyens indiens enlevés. Ces derniers ont été kidnappés le 2 août 2019 alors qu'ils se rendaient dans un orphelinat de cette commune pour travailler.

La météo sur Haïti jusqu'au mercredi 14 août 2019

Des averses orageuses légères isolées restent possibles sur le pays notamment sur les départements du Nord, du Nord-Est, de l'Ouest, de l'Artibonite, des Nippes et de la Grand'Anse jusqu'au mercredi 14 août 2019, selon le dernier bulletin de l'Unité hydrométéorologique d'Haïti (UHM). Les régions de la Caraïbe centrale sont sous la dominance d'une masse d'air moins humide accompagnée de la brume de sable en provenance du Sahara, ce qui est défavorable au développement de la convection sur le pays aujourd'hui et demain. Cependant, le réchauffement diurne et les effets locaux peuvent se combiner pour générer quelques activités de pluie et d'orages isolées sur certains départements.

Le MENFP salue la mémoire de Roger Petit-Frère

Le ministère de l’Education nationale et de la Formation professionnelle (MENFP), dans une note, a appris avec consternation le décès du professeur Roger Petit-Frère, une des références sûres dans l’enseignement de l’histoire et des idées politiques en Haïti.  Le MENFP salue la mémoire de Roger, ce mapou, qui a formé de nombreuses générations d’étudiants à l’Ecole normale supérieure et à l’Institut national d’administration, de gestion et des hautes études internationales (INAGHEI). Enseignant émérite, illustre professeur des sciences sociales et humaines, Roger, homme d’une rare simplicité, éveillant l’esprit critique, aura marqué le monde universitaire et de nombreux jeunes par son approche refusant tout dogmatisme, questionnant constamment ce qui peut paraitre évident pour le profane. Roger Petit-Frère était un spécialiste de la déconstruction du discours.

Enomy Germain en signature ce 13 août à l’hôtel Mariott

Le professeur Enomy Germain signera, le mardi 13 août 2019, à l’hôtel Marriott, son ouvrage « Pourquoi Haïti peut réussir-un essai d’économie politique », de 5 heures à 8 heures du soir, au prix de 1 000 gourdes. Le livre « Pourquoi Haïti peut réussir » de 217 pages, publié à C3 éditions, est une réponse à toute conception faisant croire que le pays est condamné à patauger dans l’échec. L’auteur montre dans son ouvrage que le pays n’est pas l’unique responsable de sa pauvreté. Selon l’économiste Enomy Germain, une telle conception est réductionniste, néglige les jalons de l’échec. L’analyse est biaisée, d’où ses propositions pour sortir des sentiers battus. Le 17 août prochain l’auteur procédera à la vente-signature au Centre culturel l’Amaranthe des Gonaïves, sa ville natale.

Deux personnes tuées par balle à Ouanaminthe

Luma Demétius, agent de sécurité du maire principal de la commune de Ouanaminthe, aurait abattu Joazard Anièce et son amie Djeniflore Remilien, le samedi 10 août 2019, dans ladite commune. Selon des témoins, l’incident se serait produit suite à une altercation entre M. Démétius et les victimes. Ces dernières assistaient à une cérémonie vaudou réalisée chaque année, sur la place publique de ladite commune, en prélude à la fête patronale de Notre-Dame de  l’Assomption qui sera célébrée le15 août 2019. Ayant pris la fuite, le présumé auteur de ce crime est activement recherché par la police. 

Deux adolescents tués par la foudre à Petit-Goâve

Frappés par la foudre, Jonel Patience, 12 ans, et Guivenson Léger, 14 ans, ont perdu la vie le jeudi 8 août 2019. Le drame est survenu sur l'habitation Fort Liberté,11e section communale de Petit-Goâve. Ces deux adolescents jouaient au football sur un terrain dégagé, en plein orage, rapporte le coordonnateur du CASEC, Mackenson Pierre.

Les syndicalistes du secteur textile debout contre la corruption 

Dominique St-Eloi appelle les syndicalistes à sortir dans les rues pour renforcer la mobilisation des petrochallengers prévue le mercredi 14 août 2019. La CNOAH, la CTH sont entre autres organisations syndicales qui disent appuyer la manifestation du 14 août pour commémorer le premier anniversaire du réveil de la jeunesse pour lutter contre la corruption et réclamer que la lumière soit faite sur la dilapidation du fonds PetroCaribe.

Les policiers se doivent d’être plus vigilants selon l’IGPNH

L’Inspection générale de la Police nationale d’Haïti (IGPNH) exhorte les policiers à la vigilance lorsqu’ils sont sur leur lieu de travail. Selon le porte-parole de la PNH, Michel-Ange Louis-Jeune, lors d’une conférence de presse  samedi, les résultats de la dernière enquête de l'institution policière sur la mort de divers policiers survenue dernièrement, indiquent que la négligence serait l’une des principales causes.

22 morts et 176 blessés dans des accidents de la circulation au cours de la semaine écoulée

L’organisme Stop Accidents rapporte avoir recensé 22 morts, dont 4 enfants en bas âge et une infirmière, ainsi que 176 blessés dans 40 cas d’accident de la voie publique, au cours de la période allant du  5 au 11 août 2019.  Ces accidents de la route ont été enregistrés à Delmas, Pétion-Ville, Cabaret, Jérémie, Cayes, Desdunes, Carriès, Ouanaminthe, Petit-Goâve, Arcahaie, L'Estère, Gonaïves, Cangé, Route de l’aéroport.

Le MICT condamne la tentative d’agression à l’encontre de Fednel Monchery à Cabaret

Le Ministère de l’Intérieur et des Collectivités territoriales (MICT), dans une note, proteste contre la tentative d’agression  physique à l’encontre de son directeur général, Fednel Monchéry, le 9 août 2019, en l’église Mont-Carmel de Cabaret au cours des obsèques du  maire de cette commune. Selon le MICT, cette attitude intolérable, en plus d’avoir quelque peu  troublé la sérénité de la cérémonie, est considérée comme une atteinte grave à l’intégrité physique d’un haut fonctionnaire de l’État dans l’exercice de ses fonctions et doit être condamnée avec la dernière rigueur. Il en appelle à la conscience citoyenne de tous les compatriotes, de quelque orientation politique que ce soit,  à travailler à la stabilité et au bien-être du pays.

Auteur


Réagir à cet article