Bientôt l’ouverture d’un hôtel moderne à Belladère

Face à l’inexistence d’infrastructures hôtelières adéquates à Belladère (département du Centre)  limitée à l'est par Elias Pina (ville de la République dominicaine), à l'ouest par la commune de Lascahobas, l’homme d’affaires Guteaud Célestin, propriétaire de Le Roseau hôtel entend faire la différence. En chantier depuis octobre 2014, cette structure hôtelière sera inaugurée le 23 novembre 2019.

Publié le 2019-07-25 | lenouvelliste.com

Situé à moins de cinq  minutes de la frontière haïtiano-dominicaine (Belladère et Elias Pina), et à dix  minutes du centre-ville et à proximité des grands centres commerciaux et des sites culturels, touristiques et historiques de Belladère, Le Roseau, l'hôtel doté de 44 chambres et de suites, est très bien localisé pour plaire aux voyageurs d'affaires et de loisirs à la recherche d’un établissement hôtelier moderne et contemporain lors de la visite de cette ville construite en 1948 par le président haïtien Dumarsais Estimé.

L’hôtel offrira les dernières prouesses technologiques dans les chambres, de nouvelles expériences gastronomiques et de vastes espaces de réunion et de rencontre ainsi que d'événements et de bien-être. Deux salles de conférence, une salle de gym moderne, un lobby bar et un système de Wifi gratuit sont, entre autres, les services qui seront prêts pour l’inauguration. Avec un décor contemporain, un restaurant de qualité, et plusieurs espaces multifonctionnels modernes, Fritzcar Innocent estime que Le Roseau hôtel souhaite devenir une destination de choix pour la gastronomie et les grands évènements au cœur de Belladère.

Le nouvel hôtel va être géré, poursuit Fritzcar Innocent, suivant une politique de gestion et de marketing propre à faire de cette entreprise hôtelière une référence sur la frontière partageant les deux pays. Les qualités de service, la qualité de la restauration et un personnel qualifié seront les atouts de l'hôtel. «On ne gagne pas d’avance la confiance de la clientèle mais en offrant un service de qualité», reconnaît cet hôtelier expérimenté possédant une solide expérience, dont la carrière en République dominicaine s'étend sur plus d'une décennie.

Manager de Le Roseau hôtel, Fritzcar Innocent s'affaire à préparer l'équipe pour l'ouverture officielle. « Cette structure hôtelière dont les travaux de construction ont débuté en octobre 2014 ayant coûté plusieurs milliers de dollars américains est un effort d’investissement exclusivement haïtien. Nous n'avons reçu de subvention d’aucune institution», fait remarquer Fritzcar Innocent, qui a occupé des postes de direction dans plusieurs institutions dominicaines.

Plus loin, Fritzcar Innocent confie qu’Haïti a besoin du support de ses investisseurs. « Même si nous n’avons pas reçu l’appui financier de l’État dans le cadre de cet ambitieux projet visant à créer des centaines d’emplois, nous n’entendons pas baisser les bras car nous voulons apporter notre contribution à l’économie haïtienne. Nous voulons surtout dynamiser davantage le secteur touristique haïtien», indique-t-il, ajoutant que la main-d’œuvre utilisée dans la construction de l’hôtel est haïtienne et dominicaine.



Réagir à cet article