La ville de Belladère salue la mémoire de Dumarsais Estimé

Les relations haïtiano-dominicaines et l’anniversaire de la mort de Dumarsais Estimé ont été, les vendredi 19 et samedi 20 juillet, au centre des activités culturelles organisées à Belladère, une commune du département du Centre (Haïti). Réunis autour du livre pour partager des valeurs communes, des auteurs haïtiens et dominicains se sont mis ensemble pour discuter et échanger sur des recommandations pouvant améliorer les relations entre ces deux peuples se partageant l’île. « Une vision grande et prospère pour la valorisation des activités livresques, l’enrichissement de la vie de l’esprit. »

Publié le 2019-07-24 | lenouvelliste.com

Lancée dans la soirée du vendredi 19 juillet au club hôtel, la première édition du Festival du livre sans frontières de Belladère a connu un grand succès. Visage rayonnant, des centaines de participants, en majorité de Belladerois et Belladeroises, se sont retrouvés pour célébrer le livre. Cette activité a rassemblé d’importantes personnalités de la cité de feu Léon Dumarsais Estimé, président d’Haïti entre 1946 et 1950. Rappelant la vie, la vision, les œuvres et les luttes de ce chef d’État, les initiateurs trouvent la nécessité de parler et de discuter de ses ambitions pour le progrès, la justice sociale, la liberté et le bien-être collectif.  

Cette soirée autour de l’amélioration bilatérale entre Haïtiens et Dominicains et le rappel du 66e anniversaire de la mort de Dumarsais Estimé a fait l’objet de grandes réflexions. Les propos de circonstance étaient axés à la fois sur la place du livre dans le développement d’une société et sur l’importance des relations haïtiano-dominicaines pour la croissance harmonieuse de l’île d’Haïti ainsi que la capacité des jeunes dans la construction d’une nouvelle Haïti à travers des idées novatrices. La cérémonie de lancement, rythmée de poèmes, de chants et de belles symphonies, était, selon les organisateurs, une opportunité de « rassembler le peuple haïtien et celui dominicain autour d’un projet commun ».

Julien A. Acosta, écrivain dominicain, également invité d’honneur à cette première édition, estime qu’Haïti et la République dominicaine sont chacun une aile d’un même oiseau. Selon lui, la ville de Belladère fondée par l’homme politique et visionnaire haïtien Léon Dumarsais Estimé est le fruit d'une vision progressiste des relations haïtiano-dominicaines. Satisfait de la tenue  du Festival du livre sans frontières de Belladère, il encourage les acteurs à se mettre ensemble pour une synergie entre les deux peuples.

Dans la foulée, Watson Denis, écrivain haïtien et professeur d’université, a montré l’importance de la lecture dans la vie de l’être humain. Abordant la problématique des relations binationales entre Haïti et la République dominicaine, le directeur exécutif du Centre Challenge a soutenu que les questions haïtiano-dominicaines ne sont abordées que sur les ondes des radios à Port-au-Prince et sont souvent vues au niveau politique et diplomatique. Selon le docteur en histoire, les personnes habitant les villes frontalières ne sont pas touchées par cette question. L'invité d'honneur de festival du livre sans frontières 2019 a avancé par ailleurs que cette activité met en branle des mécanismes visant à réfléchir sur cette problématique qui, dit-il, concerne tout le monde.

Le coordonnateur du Festival du livre sans frontières de Belladère, Emmanuel Moise Yves, a fait savoir que cette manifestation culturelle est le fruit du travail de Colombe Firme de communication, de la Fondation Lorquet pour une nouvelle Haïti (FOLONHA), de Konbit pou Vanse Beladè (KOVAB), de la Fondation Zile, de concert avec la mairie de Belladère. Il invite les acteurs à investir dans la connaissance des jeunes, surtout ceux de la commune de Belladère en vue d’un lendemain meilleur d’Haïti.  

«Cette activité est d’une importance capitale dans les relations entre Haïti et la République dominicaine. La culture, les livres et les idées doivent aller au-delà des frontières», a déclaré Quisqueya Laura, écrivaine dominicaine invitée à la première édition du Festival du livre sans frontières. L’auteure de «Académie dominicaine de l’histoire» estime que cette «belle initiative est une opportunité de réunir des intellectuels haïtiens et dominicains afin de réfléchir sur l’objet livre.»

Tenue à Belladère les 19 et 20 juillet 2019, l’édition numéro 1 Festival du livre sans frontières de Belladère a été une réussite. La ville de Belladère a salué la mémoire de Dumarsais Estimé à travers les livres. Les initiateurs entendent étendre l’événement à d’autres communes et départements géographiques du pays. Une initiative qui, confient-ils, se veut une activité nationale et internationale.

Woody Duffault
Auteur


Réagir à cet article