L’Orchestre Septentrional : « Monument de la culture nationale. «

Publié le 2019-07-22 | Le Nouvelliste

Islam Louis Etienne  

« Les monuments grandioses que nous apprécions aujourd’hui recèlent les souffrances de ceux qui les ont bâtis. »

Mohamed Fillali

Chaque société fonctionne avec ses propres traditions, croyances, coutumes et patrimoines. L’Haïtien est un peuple jovial, sentimental et amant de la bonne musique .Il  chante et  il  danse. Le chant et la dance lui permettent  de traduire ses émotions  de joie et de peine. En Haïti, il est difficile de concevoir  une vie agréable en dehors de cet espace de fraternité , de communion  et d’entraide dont l’orchestre Septentrional est l’une des épines dorsales et l’un des animateurs les plus fidèles et les plus réguliers à travers le temps .

 Sa participation active et incontournable à la vie nationale, sa touche magique des thèmes courants de la vie quotidienne, son rythme ensorcelant et enivrant qui régale et désarme, ses musiques d’anthologie et de grande valeur qui chatouillent les tympans les plus insensibles et qui  retiennent l’attention des mélomanes et des collectionneurs  les plus avertis, son apport considérable et incommensurable à la construction du patrimoine culturel national lui ont valu le titre de « Monument  de la culture nationale ».

 On ne peut pas  parler de musique en Haïti sans évoquer le nom de ce  cocotier qui en grandissant a donné et qui donne encore de l’ombre et de l’air à toute époque de l’année  et à tout le monde : partisans, sympathisants et adversaires. Par ses racines, il nous permet de conserver  un kilomètre de terre, pour mettre d'une très bonne route à la disposition des plus jeunes .On utilise sa peau pour chasser les moustiques  et même après sa mort, il peut encore être utile pour consolider le littoral.

Il est difficile de ne pas marcher sur ses pas  si on veut éviter les écueils du quotidien pour aller aussi loin que possible. Il est difficile d’ignorer sa présence marquée  et remarquable sur l’échiquier musical. Il est difficile de ne pas reconnaître le travail de titan qu’il a dû abattre pour faire avancer la musique haïtienne et pour  devenir le doyen incontestable et incontesté  de la musique populaire du terroir.

Les musiciens de Septent, à travers plusieurs générations, ont avalé la pilule de la motivation, c’est-à-dire le processus  qui règle leurs engagements  dans leurs expériences. Elle détermine le déclenchement dans une certaine direction avec l’intensité et l’impact souhaités et en assure la  prolongation jusqu'à l’aboutissement.

 Le processus  et le contenu de la motivation régissent le rapport individuel à la formation sous au moins trois aspects : l’engagement, l’apprentissage et la persistance. Ces différents aspects  constituent une combinaison harmonieuse  entre la foi et la raison. La motivation possède deux origines, selon Kant. D’abord le devoir de servir, ensuite la satisfaction  d’avoir  comblé un manque. Septent exécute cette symphonie avec brio  depuis près de sept décennies.

Tant que les hommes prennent plaisir à rechercher et à danser de la bonne musique; tant qu’ils considèrent la musique comme un élément de relaxation qui peut les aider à retrouver l’équilibre, tant qu’ils se bornent à rechercher des plaisirs sains  et des musiques pour toutes les circonstances, tant  qu’ils cherchent une occasion valable  pour sortir et pour s’amuser pleinement , tant qu’ils  veulent harmoniser l’économique et l’humain, tant  qu’ils veulent jouir au maximum  du temps, ils doivent chercher la route qui conduit au bonheur, l’orchestre qui apporte la joie et qui fait vivre des moments  inoubliables et mémorables. L’orchestre Septentrional reste et demeure un as d’atout incontournable dans la vie mondaine en Haïti. La vérité ne saurait être injurieuse, même quand elle blesse, même quand elle châtie, et le fait est indéniable.

Les membres de l’orchestre se sont montrés responsables à travers le temps et fidèles à leurs engagements. Cependant, être responsable ne se limite pas à répondre de ses actes devant soi-même. « Responsabilité veut dire répondre à l’appel d’un autre. Cet autre peut être la conscience, un semblable et finalement  la société. Mais, pour pouvoir répondre, il faut avoir appris à entendre et à écouter. Les mots latins audire et obeire - ouïr et obéir - sont liés étymologiquement. » C’est précisément ce qui dérange les autres groupes. Être responsable veut dire avoir des comptes à rendre, et pas seulement supporter les conséquences de ses actes. 

De nos jours, la mode incite les  citoyens  à conduire leur vie en dehors de tout engagement, à vivre pour se donner du bon temps. Or, dès qu’un groupe musical  commence à se considérer comme son propre roi,  il  cesse d’être responsable. Être responsable signifie obéir : obéir à sa conscience, aux autorités, en sachant que cette obéissance n’est pas un acte passif, servile, mais un acte positif d’engagement, de devoir et de service.

Le vin se bonifie avec l’âge

Quand un orchestre comme Septentrional atteint soixante-dix ans  d’existence et de performance  continue et non interrompue, il arrive au pays des âges  avancés. C’est que l’existence lui a offert une grande destinée. Le monde tourne et tout tourne, tout  change autour de lui: les hommes, les goûts, les normes, les visions, les affaires, les règles, les activités, les coûts, les besoins  et les apprentissages. À 70 ans, l’anniversaire à une autre signification.

 On ne doit plus  avoir une façon de faire les choses. Les méthodes et les approches changent aussi. Les prestataires de services doivent  s’accommoder au goût des clients  pour rester compétitifs. Le vendeur  offre un produit recherché, demandé et sollicité  par le client pour son confort et son bien-être. Septent l’a fait pendant 70 ans.

L’âge atteint par Septent est un cadeau du ciel. Un cadeau offert aux hommes  qui ont su cultiver le miel. Le miel précieux et doux des choses simples, mais essentielles. Devenu un monument de la culture nationale, Septent est un lourd héritage  qui demande une autre forme de gestion pour donner satisfaction à plus d’un.

Le groupe actuel dont la moyenne d’âge est de 28 ans n’a pas eu à rechercher les abeilles; encore moins à les entreposer dans la ruche pour la culture. Il utilise pourtant le miel à flot pour des usages divers. D’abord, comme activité principale leur permettant de faire face à leurs responsabilités de chef de famille .Ensuite, comme membre d’un grand orchestre  qui a résisté aux assauts du temps et dont le nom seulement  contient toute une histoire. Enfin, septent est un livre  qu’ils n’ont pas connu   ; qu’ils ne finiront jamais de lire et, à la relecture de chaque chapitre, ils  découvrent  des passages importants et des messages de toute beauté qu’ils avaient ignorés préalablement. Le miel est fabriqué par les abeilles à partir du nectar des fleurs. Il est essentiellement utilisé pour sucrer les aliments. Mais il présente aussi différentes vertus pour la santé.

Pour gérer 70 ans d’informations et de musiques  les unes plus palpitantes, plus  importantes que les autres, il faut beaucoup de temps, beaucoup de souffle et beaucoup de compétence. Septent est un orchestre qui à une production multiforme et variée, associée à tous les goûts, jouée dans tous les rythmes  et savourée par des mélomanes ondoyants et divers du monde entier  et de tout âge. Elle n’est  ni salée ni sucrée, mais simplement délicieuse et extraordinaire. La discographie de septent est une véritable mine d’or, un labyrinthe où seulement l’entrée est connue. La vie présente est un point de transition entre ce qui fut et ce qui sera. Avoir 70 ans, c’est être un géant dans l’histoire de l’humanité.

Septent  est un monument exceptionnel  avec un «  back office «  imposant et important dont la sagesse et l’expérience servent de leçons et de repères aux institutions plus jeunes. Le temps passe et il faut profiter de ce qu’il nous laisse de plus cher et de plus agréable.Plusieurs générations de musiciens se sont succédé sur le podium pour nous léguer cet héritage.

 Une première catégorie est tombée sur le champ de bataille .On doit d’abord gérer leurs héritiers. Ensuite, d’autres  frappés par la maladie ou atteints par la limite d’âge ne peuvent plus continuer à performer. Enfin, les actuels musiciens qui occupent le « front office ».Tout ce monde vit aux dépens des recettes des activités entreprises par le groupe. Après 70 ans, il faut changer les paradigmes parce qu’on veut aller plus loin et très loin. L’orchestre compte vivre encore de nombreuses années dans l’allégresse et dans la joie.

En cette ère où Internet, les sites des médias sociaux et les cartes de crédit assorties de programmes de rabais fidélité procurent un accès facile à l’information, aux communautés d’intérêt et (ou) aux bénéfices ou économies de groupe. Les  prestataires de services  doivent regarder et repenser  sérieusement la valeur de leurs programmes d’affinité pour ne pas être dépassés par les évènements.

 Septent entend rester une institution d’avant-garde. Son existence n’est comparable ni au rocher qui s’affeste, ni au vallon qui se creuse, ni à la fôret qui chancelle, ni à ces masses suspendues sur nos têtes qui s’ébranlent. Mais à un orchestre légendaire et planétaire qui vit et qui fait vivre.Septent est une boule de feu qui gagne du terrain de jour en jour  par rayonnement.

Septent  est un orchestre qui n’a ni époque, ni saison, ni génération. Il a laissé et laisse encore  des souvenirs tangibles dans les mémoires. Il a laissé des tâches indélébiles sur  plusieurs chaussées. Il a gravé son nom dans des temps riches et de folie teintés  d’humour que dans la vie courante on dévoile avec nostalgie.

 À l’heure où tout chante et déchante, ses incroyables images sont clouées dans nos mémoires  comme une empreinte que plus rien ne peut effacer. Qu’il vive encore autant d’années et qu’il continue à donner autant de plaisir, de satisfaction  et de joie aux mélomanes du monde entier !

Une ancienne institution comme l’orchestre Septentrional  est un puits de sciences et d’expériences  qu’il faut savoir suivre, écouter et même imiter si on veut avoir la vie longue ou mieux vivre. Que la jeunesse  apprenne que la vieillesse  n’est pas  un naufrage, mais plutôt une source d’inspiration de la vie !

La sagesse est fille de l’expérience. Qui pense peu se trompe beaucoup. Qui ne doute pas acquiert peu. Celui qui n’aime pas la vie ne la mérite pas. La simplicité est la sophistication suprême.Savoir écouter, c’est posséder outre le sien, mais aussi  le cerveau des autres.


 

 Bonne fête Septent !

Islam Louis Etienne

                                    Juillet 2019

Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".