Chrétiens et vodouisants : états des lieux d’un antagonisme

25

Publié le 2019-07-02 | Le Nouvelliste

Le vodou et le christianisme constituent deux religions qui se trouvent en superposition dans une condition antagonique. Le docteur en théologie Henri Claude Thélusma en a fait l’objet d’une recherche de rigueur scientifique dans son ouvrage : “États des lieux des rapports antagonistes entre chrétiens et vodouisants en Haïti”. Ce texte de 264 pages publié par l’Imprimerie Média-Texte en 2018 était en vente signature à la 25e édition de Livres en folie cette année. Deux croix en illustrent la première de couverture comme dénominateur commun de ces deux religions

Cette première publication d’Henri Claude Thélusma est le fruit d’un travail de terrain que le lecteur doit lire attentivement pour mieux voir les points d’ombre des rapports entre chrétiens et vodouisants haïtiens. Dans leur coexistence, ces adeptes développent tous des attitudes bizarres les uns envers les autres. Leurs comportements farouches témoignent un fanatisme axé sur la croyance que leur culte est meilleur que celui de l’autre. Pourtant leur culte tourne autour des symboles formant une iconographie commune, source de leur syncrétisme paradoxal. Mais, quelle est l’origine de cette rivalité aussi délirante que scandaleuse ?

Notre passé colonial est un tiroir gorgé de vieux dossiers traitant les causes de cette querelle religieuse.  En se focalisant sur la notion du “ Bon Dieu” ou le Dieu blanc, le christianisme a imposé ce concept à nos ancêtres au moyen du lynchage et de toute sorte de tortures. Le Nègre n’était vu que comme un adorateur du diable. L’inhumaine condition de l’esclavage l’a conduit à faire du Dieu blanc un dieu méchant assoiffé de sang. D’où l’obligation de l’esclave à utiliser des symboles chrétiens pour la prise de contact avec ses loas au-delà de toute signification symbolique ecclésiale. Etant que cible des calomnies constantes, le vaudou haïtien sera victime de la paranoïa chrétienne. Il est qualifié de culte satanique, de religion du diable ou encore de sorcellerie anthropophagique.

En parlant de “religion du sang” telle que mentionnée dans l’œuvre de Thélusma à la page 92, il est impérieux  au lecteur de voir une similitude entre le Dieu judéo-chrétien et les loas du vodou haïtien. Une certaine ouverture d’esprit pourrait permettre à tout lecteur de mettre en relief la jonction entre ces deux religions au niveau du sacrifice. Dans le livre de la Genèse, Dieu a préféré le sacrifice animal d’Abel par mépris de celui de Caïn composé de fruits divers. Le Dieu qu’adore l’Église est un dieu fondamentalement guerrier au fil des pages de l’Ancien Testament. D’où son nom “L’Éternel des armées”. Un Dieu pour qui et en son nom, on tue par milliers. Son amour pour le parfum de l’holocauste, fait-il de lui un Dieu sanguinaire? Il n’a pas changé. “Dieu est le même hier, aujourd’hui éternellement”, (Hébreux 13:8 ). Ses qualités sont immuables. Les crimes qui sévissent dans l’histoire de l’Église ou “Le Marteau des sorcières”, sont-ils des phénomènes diffusant la sacralité du sang? Les chrétiens d’aujourd’hui, auraient-t-ils peur  de verser du sang sous le contrôle des Droits humains?

Concernant la notion du sang, l’écriture de Thélusma nous conduit à ouvrir une fenêtre de réflexion sur la comparaison de deux importants phénomènes religieux: le sacrifice du Christ pour sauver le monde selon la chrétienté et le sacrifice du cochon dans la cérémonie du Bois-Caïman que nombre de vodouisants ont démenti en disant que c’était Jean Baptiste Vixamar: un esclave qui était possédé par un Ogou et qui s’est offert comme immolé pour racheter les Nègres sous le joug de la servitude.  Peu importe que ce soit une bête ou un humain, l’essentiel est de voir la similarité entre Golgotha et Bois-Caïman. La valeur de cet acte sacrificiel va de pair avec celui du Christ vers un seul but: la libération. La coulée du sang ne se fait pas sans bien-fondé ni dans  l’holocauste, dont l’odeur âcre ravit les narines du Dieu biblique ni dans les cérémonies vaudou où les loas dansent comme des tourbillons.

Lucner NORGUÈS Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".