Ouragan politique

25

Publié le 2019-07-10 | Le Nouvelliste

Haïti en branle-bas, sur le qui-vive. C'est un constat collectif, le pays part à la dérive. Manifestations répétitives, saugrenuité judiciaire, inefficience du chef de l'État Freiner l'effondrement du système paraît une tâche quasi impossible. Bien avant cette crise multidimensionnelle, Jean Emmanuel Moïse, pasteur- écrivain, se souvient avoir  remis le 13 juin 2017 au président de la république, un recueil intitulé « Les dix conseils salutaires prodigués au président Jovenel Moïse ». Des conseils qui l’auraient empêché d'être la risée de tout un peuple à l'heure actuelle. Comme le souligne l'écrivain sur la première page de couverture de son nouveau recueil : « Mon entretien avec son excellence Jovenel Moïse », le refus d'écouter conduit à la honte et au chaos. En effet, vilipendé, affublé ici et là d'étiquettes et mal fagoté, le président Jovenel Moïse, en ces jours cruciaux, se voit octroyer sans détour un carton rouge.

Inconnu du public jusque-là, novice sur la scène politique, Jovenel Moïse, communément appelé «Nèg bannann nan», vêtu du costume d'entrepreneur agricole, gagne sans surprise les élections du 20 novembre 2016. Ses promesses de campagne laissent souffler un air de changement pour un pays déjà en dysfonctionnement et un peuple bien plus que fatigué. Cependant, aux prémices même de son mandat, M. le président fait montre de qualificatifs insoupçonnés.

 58e président de la République, M. Jovenel Moïse, pour parodier Jean Emmanuel Moïse dans ses griefs contre celui-ci : «C'est un président orgueilleux ». Se reposant tête froide sur cette bourgeoisie oligarchique qui le tient comme prisonnier, M. le président oublie qu'il dirige une nation et pas un arène. Nous ne sommes pas ses gladiateurs. Le peuple ne peut se donner tout le temps en spectacle, en exhalant sa misère, ses conditions de vie détériorées, la hausse des prix des produits de première nécessité. Se mettre à nu devant l'international. D'orgueil manifeste, M. le président n'accorde visiblement nulle importance aux réprimandes. Aucun mécontentement populaire ne l'ébranle. Comme bon nombre avant lui, il s'enfonce davantage dans son fauteuil bourré, en maître et seigneur. 

Mythomane de surcroît, si toute promesse est une dette, M. le président Jovenel Moïse a le titre honorifique d'être insolvable. Qui ne se souvient pas de ses points forts de campagne ? Lutte contre la corruption et la contrebande, stabilité politique et macroéconomique, pas d'augmentation des taxes. Alors que les petrochallengers lançaient le mouvement Petrochallenge pour réclamer des comptes sur la dilapidation des 3.8 milliards de dollars du fonds PetroCaribe, il n'est pas sans surprise de constater l'implication de son excellence M. le président dans ce marasme de corruption lors du rapport d'audit de la Cour supérieure des comptes et du contentieux administratif. Le firme AGRITANS dont il a été le directeur est vivement épinglé. S'il est vrai que l'honnêteté, l'intégrité et la droiture sont les alliés de la justice, Monsieur le président Jovenel Moïse serait-il un chef d'État juste ? Puisqu'il combat la corruption et la contrebande, qu'en est-il de Vladjimir Legagneur, de Rospide Pétion ? Pourquoi la liste des journalistes victimes de la recrudescence de l'insécurité s’allonge-t-elle ?

Visiblement, M. le président a failli à de nombreuses promesses.Passant par l'instabilité du prix et du taux de change à une paralysie totale des activités dans l'aire métropolitaine et dans quelques villes de provinces depuis une semaine, il va sans dire que le dialogue qu'il préconise n'entraîne que cacophonie et mille remontrances. Pour dernier conseil, le pasteur -écrivain, Jean Emmanuel Moïse, adjure au président Jovenel Moïse de cesser d'opprimer enfin le peuple.

Erreurs excessives, orgueil excessif, M. Jovenel Moïse est de toute évidence un président de l'excès. Et si le peuple se mettait dans une colère beaucoup plus excessive, quel sort l'avenir nous réserve-t-il ?

Jessie Lisa A.R TATAILLE jessiettll8@gmail.com Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".