Le chef cuisinier Dimitri Lilavois décoré par l'ambassade d'Haïti à Washington

PUBLIÉ 2019-07-01


Une plaque d'honneur a été décernée, dans la soirée du jeudi 27 juin 2019, au chef cuisinier Dimitri Lilavois lors d'une cérémonie organisée par l'ambassadeur d'Haïti à Washington DC, Hervé Denis, pour avoir projeté une image positive d'Haïti à travers l'art culinaire haïtien lors du « Embassy Chef Challenge », concours réalisé en avril dernier avec la participation d'une vingtaine de missions diplomatiques.

Professionnel de cuisine depuis plus de 12 ans, l'Haïtien Dimitri Lilavois a fait honneur à Haïti en remportant, le mardi 2 avril 2019, le Embassy Chef Challenge. Son plat dénommé « La révolution », une soupe de potiron (joumou) surf and turf, et son cocktail « Peyizan » fait à base de gingembre, de sirop de cannelle, d’eau de coco et de Rhum Barbancourt, entre autres, ont fait sensation à ce prestigieux concours où s’affrontent les chefs des différentes ambassades établies à Washington DC, aux Etats-Unis.

Le cordon bleu a confié que c'est avec un sentiment de fierté qu'il a reçu cette plaque de la mission d'Haïti. « À un moment où la situation  était extrêmement difficile, ce fut avec honneur et fierté que j'ai représenté dignement mon pays à ce concours qui m'a permis de projeter une image positive d'Haïti en mettant en valeur la cuisine haïtienne qui constitue un atout majeur permettant de montrer ma patrie autrement. Ces mets que j'ai présentés sont très appréciés par les Haïtiens de la diaspora et par les étrangers », a confié Dimitri Lilavois.

Ayant fait des études en cuisine à l'Université Le Cordon Bleu en Floride aux États-Unis, le chef confie que ce métier lui a permis de visiter plusieurs pays d'Europe, d'Afrique et d'Amérique et lui a offert beaucoup d'opportunités. « Je gagne dignement ma vie avec mon métier. Avant de m'installer aux États-Unis, j'ai travaillé pendant cinq ans à l'hôtel Le Plaza en Haïti. C'est un métier que j'aime même s'il existe beaucoup de défis tout au long de la carrière d’un chef cuisiner. Je ne regrette pas d'avoir fait ce choix. C'est pourquoi j'invite les jeunes Haïtiens à faire des choix judicieux et rationnels dans leur vie car ce sont eux les maîtres de leur destin. Toutefois, il faut être discipliné, exigeant, patient et persévérant pour atteindre les objectifs visés », conseille le pdg de MANJE, un restaurant mobile basé dans l'État de Californie.

Pour sa part, l'ambassadeur Hervé Denis a adressé ses félicitations à Dimitri Lilavois, qui, selon lui, a fait un excellent travail mais surtout a projeté  une image positive du pays à l'étranger. « Nous sommes fier de vous et nous vous félicitons d'avoir représenté dignement la première République noire indépendante du monde dans le cadre de ce concours», a ajouté le diplomate.



Réagir à cet article