Gold Cup 2019/Quarts de finale

Haïti vs Canada pour la 3e fois en phase finale de la Gold Cup

Il a fallu attendre leur 3e face-à-face en phase finale de la Gold Cup pour voir la sélection nationale haïtienne s’imposer enfin aux dépens du Costa Rica. Samedi soir, les Grenadiers affronteront le Canada pour la 3e fois en phase finale de la Gold Cup comme c'était le cas lundi du Costa Rica.

Publié le 2019-06-25 | lenouvelliste.com

En battant le Costa Rica 2-1 lundi soir au Red Bull  Arena dans le New Jersey, les Grenadiers ont gagné le droit de défier la formation du Canada samedi soir en 1/4 de finale de la 15e édition de la Gold Cup. Haïti, qui dispute sa 7e phase finale de la Gold Cup (2000, 2002, 2007, 2009, 2013, 2015 et 2019), jouera les quarts de finale pour la 4e fois de son histoire (2002, 2009, 2015 et 2019) et Duckens Nazon cherchera à inscrire son 4e but en phase finale de la Gold Cup.

Si c'est la première fois qu’Haïti sera face au Canada en quart de finale de la compétition, il reste que ce sera leur 4e face-à-face en Gold Cup depuis que cette compétition a été rebaptisée en 1991 mais seulement leur 3e opposition en phase finale. En effet, c’est le 8 octobre 1999 que les routes de ces deux formations se sont croisées pour la première fois dans le cadre de cette compétition lors des barrages qualificatifs pour l’édition 2002 au Coliseum Memorial de Los Angeles. Johnny Descollines avait réduit la marque pour la sélection nationale haïtienne certes (48e), mais Corazin avait réussi un doublé (9e et 43e) en faveur du Canada qui l’avait remporté 2-1. Seulement, ce n’était qu’en barrage avec déjà un doublé pour un attaquant canadien.

Une histoire de doublé

Depuis, les Haïtiens ont croisé la route des Canadiens à deux reprises en phase finale. D’abord le 17 janvier 2002 à Orange Bowl de Miami dans un groupe D qui comptait Haïti, Équateur et le Canada. Les Canadiens l’avaient remporté 2-0 avec un doublé de leur avant-centre Mc Kenna (28e et 49e). Moins de cinq ans plus tard, le 11 juin 2007, les deux formations se croisaient à nouveau à Orange Bowl de Miami lors de la dernière journée de la phase de poule pour le groupe A et cette fois-là c'est De Rosario qui avait réussi un doublé en 3 minutes (30e et 33e) pour donner la victoire aux Canadiens 2-0. Depuis, les deux formations ne se sont plus rencontrées bien qu’Haïti ait été à la Gold Cup en 2009, 2013 et en 2015.

Le match de la revanche

Le quart de finale de samedi offre aux Grenadiers l’occasion de réaliser une première dans l’histoire de la compétition. Une victoire leur permettrait en effet de battre le Canada pour la première fois en Gold Cup et de se hisser pour la première fois en demi-finale depuis 1991. Ce serait en quelque sorte une petite revanche si l’on tient compte du fait qu’Haïti ne l'a jamais battu en trois matchs dans cette compétition mais surtout parce qu’il existe une petite concurrence footballistique entre ces deux nations en catégorie jeune dans le football féminin depuis 2013 (les Canadiennes ont éliminé la sélection nationale U17 de football féminin de la course au billet qualificatif en 2014 et en 2018, les Haïtiennes les ont éliminées en 2018 en catégorie U20 et elles ont remporté la Concacaf U15 de football féminin aux dépens d’Haïti en 2013).

Un moyen d’espérer

Contre le Costa Rica Haïti a disputé son 3e match en phase finale de la Gold Cup et a dû attendre ce 3e face-à-face pour finalement s’imposer. La première fois, c’était en ¼ de finale de l’édition 2002 et si Golman Pierre avait permis à Haïti d’aller en prolongations après le 1-1 obtenu pendant les 90 minutes, Ronald Gomez avait réussi le but en or à la 107e minute de la partie en battant le portier haïtien de l’époque, Geteau Ferdinand. Lors de leur 2e face-à-face le 9 juin 2007 à Orange Bowl, Monès Chéry (36e) avait permis à Haïti de mener 1-0 à la pause, mais Fiston (54e) avait permis au Costa Rica de refaire son retard et de partager les points 1-1. Le match de lundi soir a été le 3e match entre ces deux formations en phase finale de la Gold Cup. Si Jimmy Band Alexis (13e) avait marqué contre son camp pour permettre aux Ticos de mener 1-0 à la pause, Duckens Nazon (54e) transformait un penalty pour inscrire son 3e but en phase finale de la Gold Cup et Alexis Jimmy Band réussissait une première dans toute l’histoire des sélections nationales haïtiennes en devenant le premier joueur haïtien à marquer dans les deux camps au cours d’une même rencontre. Haïti enfin obtenu sa victoire aux dépens du Costa Rica.

À l’instar de la 3e confrontation avec le Costa Rica en phase finale, Haïti croisera le fer avec le Canada pour la troisième fois en phase finale de la compétition. Pour s’inspirer du 24 juin 2019, ce sera peut-être avec un coup d’œil dans le rétroviseur que le capitaine Johnny Placide motivera ses troupes, puisqu’en mars 2008 il gardait les buts de la sélection nationale olympique haïtienne lorsque cette dernière battait son homologue du Canada 2-0 en Californie grâce à deux bijoux signés Leonel St-Preux et Alain Gustave.



Réagir à cet article