Pour une révolution tranquille issue du mouvement 9 juin 2019 en Haiti

Publié le 2019-06-21 | Le Nouvelliste

Le mouvement politique du 9 juin 2019 porte des signes annonciateurs d'une rupture avec un système oppresseur associé à l'État prédateur en Haïti. Divers acteurs de classes, de fractions de classes et strates sociales sont en marche vers un projet politique de rupture sous l'influence percutante des jeunes. Entre-temps ,dans sa dynamique politique,ce mouvement vise à garantir l'hégémonie politique de la classe dominante. Cette caractéristique est propre à ces mouvements sociaux selon Jean Lojkine (Everts et autres,1983).

En effet, la République d'Haïti est une scène historiquement marquée d'une série de révoltes, d'émeutes et de jacqueries survenues en réponse à la crise de médiation de l'État intrinsèquement prédateur. Les plus importantes furent le mouvement  de Praslin (1843),  celui d'Acaau (1867), au XIXe siècle. Au XXe siècle allaient succéder le mouvement de 1946 et celui de 1986. Tous ces mouvements sont caractérisés par une forte mobilisation  populaire et un affaiblissement extrême du régime politique en place (Hector,1994). Aussi ces mouvements sont-ils assimilés à des processus de rupture bien qu'ils soient sujets à la récupération politique des secteurs conservateurs associés à des élans populistes.
Le 22 janvier 2016, on avait assisté à une épreuve de force face aux représentants des puissances dominantes réunies dans le cadre du Core Group pour différer des élections jugées non transparentes. Ce qui s'est paradoxalement  soldé , par la suite , par un «roll back» à savoir une réédition d'élections non transparentes  Les contestations ne manquent pas, mais apparentées à des révoltes dues au mécontentement ou à des frustrations des masses populaires. Tout mouvement impulsé par une conscience individuelle révoltée est vouée à un détournement des énergies des masses accablées par l'exploitation et la domination, en nous basant de Michel Séguier(1983). Il y a lieu de construire une potentialité transformatrice de ces mouvements, ce qu'exige Manuel Castells. C'est dans cette perspective que toute transition au renversement de l'ordre établi devra s'inscrire.

L'unité générationnelle que constituent les jeunes (petrochallengers)peut représenter une menace à ce processus qui engage des acteurs pluriclassistes avec des intérêts, pour certains en collusion avec ceux des représentants du régime.
La transition post- 9 juin 2019 ne saurait avoir un sens réducteur avec la circulation de nouvelles élites du pouvoir, sans une remise en cause de l'ordre oppresseur préjudiciable au respect des droits fondamentaux consacrés par la Constitution haïtienne de 1987. Ainsi donc le peuple doit récupérer son projet de révolution tranquille déjà initiée dans le contexte post-1986.

La révolution tranquille (Langevin,1963), telle qu'elle a été au Québec dans les années 1960-1970 a eu à rebondir dans l'expérience haïtienne mais réprimée avec le coup d'État militaire sanglant du 30 septembre 1991. Les revendications concernent la réforme agraire, le droit au logement, au travail, à la sécurité sociale, à l'éducation , à la sécurité et à la santé entre autres. Haïti était consacrée comme République coopératiste. Le système politique devient centré sur la pleine participation de la population à travers les différentes assemblées qui ont des tâches notamment celles de choisir les juges, de s'impliquer dans la définition et la preparation du budget national, de choisir les membres du conseil électoral permanent. Le créole est reconnu comme langue nationale et l'université autonome et indépendante. L'intervention de l'État est primordiale dans le rétablissement,  le renforcement  et la planification centralisée de l’économie nationale. La promotion d’une politique étrangère haïtienne dans les domaines de competence et d’affirmation collective des créolophones dictée par l’intérêt national est un atout pour se refaire l’image d’une république pionnière dans la promotion de l’humanité.
Toute transition devra se référer à ces prescrits constitutionnels après avoir adopté la Constitution haïtienne-version créole du 29 mars 1987 en guise d'orientation d'un programme minimal.

Hancy Pierre, citoyen Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".