Voyage : Les Etats-Unis abaissent le niveau d'alerte pour Haïti de 4 à 3

Washington recommande aux ressortissants américains de « revoir » leurs projets de voyage en Haiti tout en abaissant le niveau d'alerte dans le pays d'une catégorie. Cet allègement des précautions fait passer le pays de niveau risque 4 au niveau risque 3. 

Publié le 2019-06-11 | Le Nouvelliste

Contrairement à l’avis de voyage niveau 4 « Ne pas voyager », émis le 14 février 2019, le niveau 3 exhorte les ressortissants à reconsidérer leurs voyages en Haïti et à les éviter en raison de risques graves pour la sécurité.

La diplomatie américaine a émis un avis mardi 11 juin 2019 qui recommande à ses ressortissants de « revoir » leurs projets de voyage en Haïti, en raison de crimes, de troubles civils et d'enlèvements. Cette dernière mise à jour du gouvernement américain intervient au moment où le pays fait face à une seconde opération « lock » consécutive à la grande manifestation du dimanche 9 juin ayant drainé des foules immenses dans les principales villes du pays.

« Les manifestations, les pneus enflammés et les blocages sont fréquents et imprévisibles. Les crimes violents, tels que les vols à main armée sont fréquents et des enlèvements ont eu lieu. La police locale peut ne pas disposer des ressources nécessaires pour réagir efficacement à des incidents criminels graves, et les interventions d'urgence, notamment les services d'ambulance, sont limitées, voire inexistantes », a écrit le département d'Etat dans un communiqué, en faisant passer le niveau d'alerte en Haïti de 4 à 3.

En abaissant le niveau d'alerte dans le pays d'une catégorie, le département d'Etat américain exige toutefois au personnel  de l’ambassade des États-Unis d’utiliser les moyens de transport officiels pour se rendre à l’aéroport et en revenir et décourage ledit personnel de marcher dans la plupart des régions du pays.

Si le niveau d’alerte a baissé d’un cran, les indicateurs de risque C (pour une criminalité généralisée violente ou organisée), K (pour enlèvements ou prise d’otages)  et U (pour troubles civils) n’ont pas bougé d’un iota. 

Depuis le mardi 9 avril 2019, Haïti a rejoint une liste de 35 pays à haut risque identifiés par la lettre « K » par le Département d'État américain afin de « communiquer plus clairement aux citoyens américains les risques d'enlèvement et de prise d'otage par des acteurs criminels et terroristes du monde entier ».

Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".