Jean Michel Lapin attend le verdict du Parlement

Publié le 2019-06-10 | Le Nouvelliste

L’argument avancé par le secrétaire général du Conseil des ministres Reynald Lubérice pour justifier son appel à la démission du Premier ministre nommé ne tient pas la route, selon le concerné. Sur Magik 9, notamment, le secrétaire général du Conseil des ministres avait invité le Premier ministre nommé Jean Michel Lapin à donner sa démission pour n’avoir pas su dégager une majorité favorable à la ratification de l’énoncé de sa politique générale au Parlement, en vue de débloquer la situation et laisser libre champ au président de la République dans la formation d’un gouvernement de consensus.

« Aucun Premier ministre n’a jamais eu cette chance de dégager une majorité favorable à la ratification de sa politique générale au parlement », fait remarquer Jean Michel Lapin. Seuls les présidents, a-t-il souligné, disposent de cette marge de manœuvre.

Jean Michel Lapin, dont le vote de l’énoncé de la politique générale a été boycotté à trois reprises, laisse entendre que cet état de fait serait dû à des contraintes politiques liées au fonctionnement du Parlement lui-même et non à des contraintes techniques. « Est-ce la loi de la minorité ou celle de la majorité qui doit primer au Parlement ?», s’interroge le Premier ministre nommé.  

La déclaration de Reynald Lubérice  n’engage que lui-même. « On ne peut pas réduire le fonctionnement du Palais national à un citoyen », affirme M. Lapin qui souligne que la possibilité de sa démission n’a jamais été évoquée dans ses échanges avec le président de la République avec qui il dit entretenir une très bonne collaboration. « Nous avons une collaboration sincère qui frôle les 100% », révèle-t-il.  

Jean Michel Lapin ira jusqu’au bout. « Monsieur Luberice doit prendre un peu de patience. Il doit attendre, tel que le veut la constitution, que démocratiquement le parlement sanctionne positivement ou négativement l’énoncé de ma politique générale », a-t-il rappelé. Pour le moment, celui qui est aussi ministre de la Culture et de la Communication attend une quatrième invitation du parlement haïtien. «Nous serons disponibles pour répondre à l’invitation du Sénat à chaque fois », a-t-il fait savoir, comme pour narguer Reynald Lubérice.  

La présence des ministres de Jean-Henry Céant et particulièrement celle de l’ancien ministre de la Justice et de la Sécurité publique Jean Roudy Aly au sein du gouvernement de Jean Michel Lapin a été l’une des points de discorde sur le vote de l’énoncé de sa politique générale. « La modification du gouvernement est dans l’ordre des choses.  Nous pouvons nous adapter à la réalité et nous conformer à tout ce qui se dit », a confié Jean Michel qui a quand même pris la défense de Jean Roudy Aly qu’il a présenté comme un bon technicien.

Le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ) avait jugé illégale et anticonstitutionnelle la décision du ministre de la Justice et de la Sécurité publique Jean Roudy Aly de transférer vers les Etats Unis bien avant qu’ils ne soient jugés  les mercenaires étrangers rentrés illégalement dans le pays et qui ont été arrêtés avec des armes lourdes en février dernier.   

Danio Darius
Auteur
Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".