Grand\'Anse/Développement

La PADI travaille à l\'amélioration des techniques de pêche

La pêche fait partie intégrante de la vie des Grand\'Anselais. Ils ne connaissent pas la consommation des poissons importés. Les différentes associations de pêcheurs au niveau des communes travaillent en interaction permanente afin de rentabiliser ce secteur d\'activités. La Plate-forme pour l\'amélioration de la pêche artisanale et du développement intégré (PADI) est une organisation chargée d\'encadrer les pêcheurs. Alex Lamarre, Directeur exécutif de la PADI, Ingénieur civil qui se connaît en matière de développement pour avoir travaillé pendant plus de deux décennies en milieu paysan, fait le point autour de l\'organisme qu\'il dirige.

Publié le 2005-08-31 | Le Nouvelliste

Ci-devant Projet de pêche Anse-D\'Hainault, Dame-Marie, Irois (PADI), mis sur pied par les jeunes de ces trois communes en vue de développer le secteur de la pêche dans leur communauté vers les années 1995, 1996. Sous la présidence de René Préval, le PADI de l\'époque a réçu une subvention de l\'État qui lui a permis d\'étendre ses activités. Dès lors la frontière des communes précitées était déjà dépassée, automatiquement le PADI est devenu la PADI plate-forme d\'amélioration de la pêche artisanale et du développement intégré. Quand ces jeunes, revenus de Port-au-Prince afin de participer au développement de la zone, ont créé cette organisation, ils ont dû faire face à toutes sortes de difficultés de l\'indifférence à l\'incompréhension. Mais ils ont fini par gagner la confiance des pêcheurs et de la population à travers leurs actions. Aujourd\'hui la PADI offre ses services à tout le département. Son directeur exécutif nourrit l\'idée de voir le projet atteindre l\'intégralité des 1500 kms de côtes d\'Haïti. La PADI s\'est notamment illustrée dans la formation et la pratique de pêche sur les dispositifs de concentration de poissons (DCP). Cette technique de pêche est en train de révolutionner la vie des pêcheurs de la Grand\'Anse. La pêche sur les DCP existait déjà dans les autres pays, son introduction en Haïti vers les années 90 n\'a pas porté fruit à cause des problèmes de suivi et l\'ignorance des pêcheurs. A présent, pêcher sur les DCP est une activité hautement rentable qui est sur le point de changer le statut social des pêcheurs considérés généralement comme une catégorie professionnelle négligeable. Travaillant dans l\'ombre de l\'isolement dont est victime le département de la Grand-Anse, la PADI, aux dires de son directeur exécutif s\'est également donné pour mission l\'étude systématique de la pêche en général et celle sur les DCP en particulier. L\'organisation est en train de constituer une base de données sur la durée de passage et les types de poissons migratoires dans l\'environnement des DCP. Cette étude, dit Alex Lamarre, va permettre de systématiser les informations sur l\'itinéraire exact et la date de passage des poissons migratoires. M. Lamarre confie que l\'un des objectifs principaux de la PADI est l\'amélioration des conditions socioéconomiques des pêcheurs. A ce niveau, nous fait-il remarquer, les résultats sont extrêmement encourageants. L\'accueil de la population et son dévouement constituent un signe assez convaincant de la continuité du projet et de l\'organisation. A Anse-d\'Ainault précisément les pêcheurs se considèrent aujourd\'hui comme des acteurs importants de l\'économie. Ils ont une autre perception de leur propre personne en participant au renforcement des organisations initiées par la PADI et s\'impliquent de plus en plus dans la prise de décision communautaire. En moyenne un marlin pèse 600 livres et peut être vendu à des prix avoisinant les 8000 gourdes. Un pêcheur revenant de la pêche avec un tel produit a de quoi nourrir sa famille et peut penser tranquillement à reprendre le chemin même si la pêche motorisée est assez coûteuse en carburant. M. Lamarre déclare que bon nombre de pêcheurs vivent maintenant de leur métier. Ils ont compris qu\'à travers la PADI ils contribuent à leur propre développement. A titre d\'exemple : tout pêcheur revenant de ses activités sur les DCP doit remettre une contribution de 10% de ses revenus pour les non-membres et 5% pour les membres, afin d\'assurer la survie de l\'organisation qui reçoit également l\'assistance de l\'Union européenne. Interrogé sur les perspectives de la PADI, Alex Lamarre espère : «vulgariser les meilleures techniques de pêche et le DCP; diversifier la consommation de poissons comme celle du thon et de la dorade riches en protéines et distingués par leur saveur; chercher un marché favorable afin de commercialiser le fruit du travail des pêcheurs qui ne cessent de nourrir l\'espoir d\'un lendemain meilleur». Le directeur exécutif de la PADI, assez pragmatique dans ses approches de développement conclut que le développement n\'est pas un vain mot, si les pêcheurs veulent renverser la tendance existante, ils doivent le faire eux-mêmes. Il promet d\'encourager et de sensibiliser tout son entourage sur les techniques de conservation des fruits de mer.
Dieudonné Joachim joachimdieudonne@yahoo.fr Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".