Avec la grève des juges, la surpopulation carcérale risque de s’aggraver

Les juges des 18 juridictions du pays observent une huitième journée d’arrêt de travail pour protester contre la dépendance du pouvoir judiciaire. Cette grève n’est pas sans consequences sur le fonctionnement de l’appareil judiciaire haïtien et sur la population carcérale qui risque de s’accroître. Ceux qui en payent les pots cassés sont les justiciables et les détenus qui ne peuvent être jugés pour purger leur peine ou sortir de leur geôle.

Publié le 2019-05-30 | Le Nouvelliste

Malgré un climat morose qui prévaut à Port-au-Prince depuis environ une semaine, les familles des détenus du Pénitencier national, le plus grand centre carcéral du pays, sont obligées d’apporter quotidiennement de la nourriture à leurs proches emprisonnés. Mercredi, une heure et demie, ils alignent les sachets contenant les plats à même le sol avant de former eux-mêmes les rangs. En attendant que les geôliers ne viennent les recevoir, certains croupissent à terre alors que d’autres s’appuient contre les murs ou des barres de fer.

La tristesse se lit sur les visages crispés de ces gens qui viennent au centre carcéral pour la deuxième fois dans la même journée. Un quadragénaire qui vient tout juste d’arriver se désole déjà. Il hausse le menton et respire profondément avant de crier. Son cousin Rony est incarcéré depuis deux ans. Contrairement aux prescrits de l’Habeas corpus, en deux ans, le détenu n’a jamais été conduit à un tribunal. Il a été accusé de viol sur une jeune fille que sa famille abritait depuis plusieurs années.     

«Mon cousin avait rendez-vous cette semaine pour se rendre au tribunal», a fait savoir le messieur, sur un sanglot dans la voix. À force de se lamenter, il attire les regards sur lui. D’autres proches des détenus en profitent pour exprimer leur courroux. Du coup, cet homme n’est plus le seul à se plaindre du dysfonctionnement de l’appareil judiciaire.

Une Pétion-Villoise explique que son proche est en prison depuis neuf mois pour voie de faits. Les agents de la Direction de l’administration pénitencière (DAP) l’ont conduit au tribunal de première instance de Port-au-Prince. Cette initiative était soldée par un échec cuisant puisqu’elle avait coïncidé avec l’arrêt de travail des juges. L’audition, regrette cette dame, a été renvoyée sine die. Elle s’en remet au ciel, comme bon nombre d’entre eux.

Cette grève des juges risque de faire grimper les chiffres de la détention préventive prolongée qui, à l’heure actuelle, dans les prisons civiles de Port-au-Prince, est évaluée à 3835 cas. Le commissaire du gouvernement Paul Éronce Villard s’est dit inquiet, car ses efforts risquent d’être insuffisants pour décongestionner les cellules des prisons et freiner la surpopulation carcérale qui est devenue un secret de polichinelle.    

Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".