Nécessité d’une presse environnementale forte en Haïti

Publié le 2019-05-20 | Le Nouvelliste

Haïti figure parmi les pays les plus vulnérables au monde concernant le changement climatique. La cause ? Il ne s’agit pas d’une quelconque malédiction, mais les conséquences d’une longue tradition de mauvaise gestion de l’environnement. L’heure est grave. Il est même devenu difficile de distinguer le changement climatique des manifestations environnementales régulières. Quelques gouttes de pluie suffisent pour provoquer d’énormes dégâts. Dans ce cas, les catastrophes naturelles – que nous devrions appelées catastrophes provoquées - sont logées à notre enseigne. Nous sommes fatigués de compter des victimes et d’enregistrer des dégâts matériels. Nous sommes loin d’être au bout de notre peine.

Pas besoin d’étaler longuement sur l’état de notre environnement. Il existe de nombreux rapports et études qui en ont fait déjà le diagnostic. Il est temps de nous mettre à la recherche de solutions à la dégradation accélérée de notre environnement qui menace notre existence. Comment remédier à cette situation ?  C’est la question à laquelle nous devons répondre collectivement. Chaque citoyen, chaque secteur, chaque groupe organisé a son mot à dire. La presse par sa mission devrait être capable d’aider à sensibiliser les citoyens et les autorités à la nécessité de se mettre au travail pour remédier à cette situation.

Haïti a un nombre important de médias. Cela devrait être une opportunité. Certains diraient même – hormis la presse écrite - que le pays a trop de médias. Dommage que le pays ne jouisse pas encore de toutes les retombées que peut offrir un secteur médiatique aussi dense. La liberté dont bénéficient les médias et les journalistes depuis le départ des Duvalier du pouvoir devrait être vue comme un autre avantage pour le pays. Des spécialistes avancent même que les catastrophes de grande ampleur ne se produisent pas dans les pays où la presse est libre pour la simple et bonne raison qu’ils jouent le rôle de vigile. En Haïti, nous sommes encore loin d’une telle réalité. Les médias se multiplient, les catastrophes aussi. La dégradation environnementale s’accentue. La presse peut-elle aider à stopper l’hémorragie ? La réponse à cette question peut susciter beaucoup de débats. Certains diront oui, d’autres non.

Oui, la presse peut aider à trouver des solutions aux graves problèmes environnementaux. Elle peut aider à l’éducation de la population. Très souvent, les gens détruisent l’environnement par ignorance. Tous les Haïtiens savent-ils toutes les conséquences de la mauvaise gestion des déchets plastiques ? Savent-ils tous à quoi servent les mangroves ? Savent-ils tous qu’ils s’autodétruisent en construisant dans les bassins versants ? Il n’y a pas de doute que les médias peuvent aider à l’éducation environnementale de la population. Si chaque Haïtien comprend l’importance de chaque élément de l’écosystème, ce sera un début de solution à nos problèmes environnementaux.  

La presse, à elle seule, ne pourra pas sortir le pays du désastre écologique. Mais elle peut aider à l’éducation de la population et mettre les dirigeants face à leurs responsabilités.  

Un tel travail exige de la persévérance, de la volonté et du savoir-faire. Voilà pourquoi il exige une presse spécialisée. En Haïti, vu le problème de la dégradation environnementale, la présence d’une presse environnementale se fait sentir. C’est cette nécessité qui a conduit à la création de l’Action pour le climat, l’environnement et le développement durable (ACLEDD). Depuis sa création, il y a trois ans, ACLEDD cherche à mettre la problématique environnementale au cœur des débats. C’est dans cette perspective que l’organisation a lancé la plateforme Haïti Climat (www.haiticlimat.com).

La plateforme Haïti Climat se compose d’un site internet  et d’un magazine radiophonique hebdomadaire (diffusé sur Magik 9) du même nom dédiés à l’environnement, au changement climatique, aux énergies renouvelables, au développement durable et à l’écologie. C’est une première en Haïti.

Chaque semaine, le magazine radiophonique, lancé le jeudi 16 mai 2019, dresse le portrait d’anonymes ou de personnalités connues engagés pour l’environnement en mettant à l’honneur leurs actions et initiatives. L’émission Haïti Climat, ce sont aussi des reportages faisant la lumière sur des bonnes actions et des bonnes pratiques destinées à sensibiliser le public à des thématiques spécifiques comme l’environnement, le climat, l’écologie, l’agriculture intelligente, entre autres.

Cette émission sera accompagnée d’une chronique hebdomadaire dans les colonnes de Le Nouvelliste. ACLEDD vous donne donc rendez-vous chaque fin semaine dans les colonnes du plus vieux et du plus prestigieux quotidien d’Haïti dans une perspective d’étoffer davantage nos offres de contenus en octroyant une place plus importante au traitement et à la diffusion d’informations relatives aux thématiques susmentionnées.

Action pour le Climat l'Environnement et le Développement Durable (ACLEDD)

acledd21@gmail.com

www.haiticlimat.com

Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".