LEVEE DE FONDS / FOIRE GASTRO ARTISANALE

L’orphelinat EHMF célèbre ses 50 ans et cherche des fonds pour ses projets

Réunir des fonds nécessaires pouvant permettre à l’orphelinat Enfant haïtien de mon frère (EHMF) de lancer ses projets de pratique de l’agriculture et l’élevage (poulets, chèvres) afin de nourrir les enfants et développer l’autonomie de l’institution, tel est le premier objectif que vise une campagne de levée de fonds qui sera organisée le dimanche 12 mai 2019, à travers une foire gastro-artisanale au Collège Saint-Pierre. Ce serait aussi l’occasion pour permettre au public de prendre davantage connaissance des activités de l’institution réalisées en Haïti au cours de ces 50 dernières années.

Publié le 2019-05-08 | Le Nouvelliste

Cette foire gastro-artisanale qui se déroulera sur le thème «Nos enfants, notre avenir, protégeons-les» a pour but de faire connaître davantage les activités de l’institution, mais surtout de récolter des fonds pour des projets (agriculture et élevage en vue d’atteindre l’autosuffisance alimentaire, l'amélioration des conditions de vie des enfants, et aussi d'avoir un bon programme de réinsertion sociale des jeunes de 18 ans et plus) de l’orphelinat.  Selon Rose-Marie Lafontant, directrice de l’orphelinat, les œuvres des enfants et d’autres artisans seront exposés à cette foire qui se tiendra dans les locaux du Collège Saint-Pierre (rue Capois, Champ de Mars). «Il y aura aussi une partie culturelle avec DJ Antony et d’autres artistes invités. Nous avons visité plusieurs écoles pour sensibiliser les jeunes écoliers en classe terminale (pour avoir leur support) à cette journée de levée de fonds», dit Rose-Marie Lafontant.

À la suite du séisme du 12 janvier 2010 ayant fragilisé les locaux de l’institution à l’avenue Christophe, l’orphelinat a déménagé et s'est établi sur 2 hectares de terre de l’habitation Leroux, entrée hôpital psychiatrique de Beudet, Meyer (Croix-des-Bouquets). Depuis quatre ans, l’orphelinat fonctionne dans des abris provisoires qui commencent à s’abîmer. « La reconstruction de nos locaux s’avère l’un de nos projets prioritaires», a confié Rose-Marie Lafontant, ajoutant que l’institution est financée par Sourire d’enfants coopération, un organisme belge, sans oublier des dons de familles haïtiennes et étrangères, mais surtout  des membres du conseil d’administration. 

Une maison pour les enfants abandonnées

Fondé le 14 août 1969 par l’institutrice Ita Lafontant (Manmita), de concert avec le père Jean-Claude Lespinasse (décédé le 12 janvier 2010), l’orphelinat Enfant haïtien mon frère (EHMF) a pour objectif d’offrir aux enfants en difficulté un environnement familial biopsychosocial et de contribuer au changement social et économique du pays en accompagnant les enfants en difficulté afin qu’ils aient une meilleure chance de réussir leur vie. « Nous priorisons les enfants orphelins, abandonnés, délaissés, nécessiteux afin qu’ils puissent grandir dignement et devenir des citoyens à part entière. Notre philosophie : chaque vie compte. Il n’y pas une vie plus importante qu’une autre», dit Rose-Marie Lafontant, qui a confié que le premier bébé reçu à l’orphelinat en août 1969 se nomme Roger Pierre. Il est âgé de 50 ans et vit actuellement en France car il a été adopté par une famille française. D’autres ont réussi leur vie. On peut citer Louis (champion olympique en France) ;  Patrick (haut gradé de la PNH), Martine (avocate),  Réginald (ingénieur), David (étudiant à la Faculté des sciences), Michemène (infirmière) ainsi que d’autres qui sont chauffeurs et tailleurs. Ils gagnent tous leur vie dignement.

Dirigée par l’infirmière Rose-Marie Lafontant (directrice), l’avocate Rolande Lafontant (trésorière) et le dessinateur de pièces automobiles, Serge Lafontant (directeur adjoint), l’orphelinat, en plus d’assurer l’éducation de base des enfants, les accompagne et les supporte jusqu’à leur formation professionnelle et/ou universitaire. « 48 enfants et adolescents, dont 29 garçons et 19 filles âgés entre six mois et 18 ans, sont accueillis à l’orphelinat. Parmi eux, il y a six enfants à besoins spéciaux », a confirmé Rolande Lafontant, qui ajoute que, depuis les 50 ans d’existence de l’institution, plus de 5000 enfants ont été reçus parmi lesquels 1 000 sont restés au moins pendant au moins 30 jours.

Par ailleurs, Rolande Lafontant voit l’orphelinat Enfant haïtien de mon frère comme un leader en matière de soins offerts et de prise en charge des enfants abandonnés et aussi d'autosuffisance au niveau alimentaire. «Malgré tout, je souhaite que la situation du pays s’améliore afin qu’on ait moins d’orphelinats en Haïti pour éviter que nos enfants ne soient traumatisés. J’invite la société à jeter un regard compatissant sur les enfants en difficulté, prévoir des ressources maisons, des personnels pour les accueillir et aider ceux qui les accueillent. Il faut aussi une implication citoyenne pour aider les mères à prendre soin de leurs enfants et aussi développer une paternité responsable», indique-t-elle, annonçant la célébration du jubilé de l’orphelinat le 7 juillet 2019, à Beudet, qui sera marquée par une messe eucharistique avec Mgr Max Leroy et une partie culturelle ainsi qu'une agape fraternelle.

Amos Cincir
Auteur
Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".