Quel est le nom du labyrinthe en construction en Haïti?

Publié le 2019-04-24 | Le Nouvelliste

La plus récente des infrastructures portuaires du pays est sous enquête des autorités douanières et fermée jusqu'à nouvel ordre. Il y aurait coulage. Des containers sont sortis sans autorisation. Sans payer à l’État ce qui lui est dû. Sans vérification de leur contenu. Cette situation va à l’encontre de tous les engagements pris par Haïti pour rendre ses ports sûrs.

Cette affaire met en lumière la faiblesse de tous les points d’entrée en Haïti (frontières terrestres, ports, aéroports, espace maritime, espace aérien), qui ne sont pas correctement surveillés ou qui ne le sont pas du tout.

Le président Jovenel Moïse le rappelle périodiquement : le pays doit mieux prendre en charge les différents aspects de sa sécurité, et les points d’entrée en font partie.

Simples citoyens, élus, autorités, puissances étrangères, contrebandiers de tout poil, chacun y va de son petit trafic et alimente le flot continu des marchandises, substances, armes et munitions qui transitent ou restent sur notre territoire.

Mal surveillé, Haïti est une passoire bien entretenue. L’État perd des ressources, perd le contrôle, laisse s’ériger une société de non-droit aux conséquences désastreuses. Plus qu’hier et moins que demain, cela va de mal en pis.

Alors, que l’on ne s’étonne pas que les instances des pays amis nous placent de plus en plus dans des catégories, 4 ou K, dommageables pour l’image du pays et le rétablissement de sa situation économique. Haïti ne contrôle pas ses frontières. N’a pas la maîtrise de son territoire. Les ayants droit qui sont au-dessus de la loi sont de plus en plus nombreux. Les forces de l’ordre et la justice sont impuissantes. Les acteurs économiques et la société civile feignent d’ignorer la situation. Les politiques y trouvent leur compte.

Prenons le cas des containers disparus. Remonter le cours de l’affaire paraît simple. Si l'on sait que les containers ont disparu, c’est parce que l’on sait qu’ils étaient là. Comme les containers arrivent au port par bateau, on sait donc qui est le transporteur. Qui dit transporteur, dit expéditeur et destinataire. Ainsi de suite…

Dans un pays qui excelle dans les premières fois, nous sommes en train de construire en Haïti un modèle de société aux allures particulières, avec des règles jamais vues ailleurs. On doit y prendre garde. Même Thésée, fil d’Ariane en main, ne pourra pas nous ramener à destination tant on s’égare du droit chemin.

Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".