Les causes de l’échec de la mobilisation du 29 mars de l’opposition

Publié le 2019-04-10 | Le Nouvelliste

Depuis l’opération Peyi Lòk qui a duré onze jours, l’opposition politique peine à réussir les différents appels à mobilisation lancés contre le pouvoir en place. Le fiasco enregistré le 29 mars dernier peut en témoigner. Ce n’est pas l’ancien président du Sénat de la République  Kelly Bastien qui dira le contraire. Invité de Télé 20, le jeudi 4 avril 2019, sur le plateau de l’émission de télévision « Haïti, Sa k ap kwit », l'ancien sénateur, qui ne souhaitait pas parler d'échec mais  de leçon, a tenté d’y trouver une explication adéquate. Il a identifié quelques facteurs ayant constitué des freins à la mobilisation.

Il y a un facteur circonstanciel, dit Kelly C. Bastien : « Il a plu dans la soirée (la veille de la journée de mobilisation annoncée au Cap-Haïtien et dans d’autres régions). » Le deuxième facteur circonstanciel est lié, d’après lui, au fait que nous étions en période d’examens. Beaucoup de parents,  enchaîne-t-il, n’avaient pas souhaité l’opération Peyi Lòk pour permettre aux enfants de participer aux examens. Le troisième facteur réside dans le fait que l’opération Peyi Lòk laisse encore de mauvais goûts pour tous, tant du côté de l’opposition que du côté du pouvoir. C’était une mauvaise expérience pour les gens… », observe Kelly C. Bastien, pensant qu’il y a nécessité pour l'opposition de changer de stratégie après avoir fait une autoévaluation. 

Dialogue: l'opposition continue de se méfier du président Jovenel Moïse 

L’opposition, pour le moins radicale, qui se réclame du Secteur démocratique et populaire, continue de bouder l’appel au dialogue du président de la République. Pourtant, des membres dudit secteur sont, sans conteste, parvenus à  discuter avec des acteurs de la communauté internationale. Membre de cette opposition politique, Kelly C. Bastien, qui était également ancien président de la Chambre des députés, explique cet entêtement face au chef de l’État qui, pour lui, incarne le profil d'un interlocuteur non crédible et n’inspirant aucune confiance. Les engagements (auprès de la population) qu’il n’a pas respectés peuvent en témoigner, argumente l'opposant.

Pour l’ancien élu du département du Nord, Jovenel Moïse n'arrive pas à tenir les promesses faites à la population. Du coup, ce dernier n’inspire pas confiance à cette opposition. « On ne les lui demande pas. Il prend ses propres engagements, mais il ne les respecte pas », avance l'ancien parlementaire qui a particulièrement évoqué le dossier de l’électrification du pays 24h/24.

Exception faite pour le président Jovenel Moïse, le Secteur démocratique et populaire a rencontré d'autres acteurs importants du secteur privé, des organisations paysannes, de l’organisme Religions pour la paix ainsi que de la communauté internationale. « Nous ne leur avons pas demandé de rejoindre le secteur démocratique. Nous leur avons expliqué notre démarche », affirme l’ancien président de la Chambre des députés et du Sénat de la République.

Kelly C. Bastien a tenu à souligner que l’international, qui donne son appui au budget, représente un acteur important dans la gestion de crise en Haïti. « Il faut parler avec ces acteurs pour partager nos points de vue. Ils ne viennent pas nous faire des injonctions. Ils ont besoin de nous entendre. Je ne crois pas qu’Haïti est un pays isolé… », soutient-il.

Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".