Le BSEIPH accorde une subvention à des organisations de défense des droits des personnes handicapées

Dans le cadre du renforcement des capacités institutionnelles, le Bureau du secrétaire d’État à l’Intégration des personnes handicapées (BSEIPH) a remis mardi un chèque de subvention à cinq associations et institutions œuvrant dans le domaine de la défense des droits des personnes handicapées. Selon les responsables, ce chèque de subvention varie de 150 000 à 300 000 gourdes selon l’institution.

Publié le 2019-04-09 | Le Nouvelliste

La Société haïtienne d’aide aux aveugles (SHA), Foyer d’amour d’Haïti, l’Association des handicapés en mouvement (ASHAMO), la Coalition nationale des organisations pour l’intégration des personnes handicapées (CONOIPH) et l’Arche Haïti sont les cinq associations bénéficiaires de cette subvention financière offerte par le Bureau du secrétaire d’État à l’intégration des personnes handicapées. Les responsables affirment que ce chèque de subvention va prendre en compte les besoins de ces associations, notamment administratifs, institutionnels et matériels, avant de préciser que les bénéficiaires reçoivent un chèque allant de 150 000 à 300 000 gourdes suivant l’importance de leur besoins,

Gérald Oriol Jr, secrétaire d’État à l’Intégration des personnes handicapées, a fait savoir que cette initiative vise sur le long terme l’amélioration des conditions de vie des personnes souffrant d'un handicap. Plaidant pour le respect des droits de ces personnes, il dit encourager des actions concrètes et urgentes qui tendent à leur intégration et leur protection. De façon, soutient-il, que les personnes handicapées puissent vivre librement et dignement.

Conscient des difficultés que connaît la société haïtienne en matière d’intégration des personnes handicapées, Gérald Oriol Jr dit travailler afin que ces dernières puissent exercer sans aucune contrainte leur citoyenneté. «Nous comptons réformer le cadre légal portant protection des personnes handicapées dans le pays», a-t-il précisé, soulignant par ailleurs que le support financier accordé aux associations précitées leur permettra d’atteindre leurs objectifs dans leur lutte pour le respect des droits des personnes handicapées.

Dans la même veine, les bénéficiaires n’ont pas caché leur reconnaissance envers les responsables du BSEIPH. Croyant en un avenir meilleur pour des personnes vivant avec un quelconque handicap, ils promettent de travailler en vue d’aider efficacement les personnes handicapées à atteindre leur autonomie. Ces responsables d’associations prônent en ce sens des formations de base et de qualité afin que cette couche se sent véritablement intégrée au sein de la société haïtienne.

Plus loin, Josué Jean-Baptiste, président de l’Association des handicapés en mouvement, salue l’initiative entreprise par le BSEIPH visant le renforcement des capacités institutionnelles desdites associations. Selon lui, cette subvention permettra aux responsables des cinq associations de travailler davantage en vue du bien-être des personnes handicapées, tout en préconisant la solidarité entre les différentes organisations œuvrant dans ledit secteur.

Ses derniers articles

Réagir à cet article