Le rappeur Kalash arrêté à Paris

Après avoir embouti plusieurs voitures, l’artiste martiniquais a été interpellé par les forces de l’ordre dans un état surexcité. Placé en garde à vue dans la nuit de samedi à dimanche, Kalash pourrait également être poursuivi pour outrage et rébellion envers personne dépositaire de l’autorité publique.

Publié le 2019-03-18 | lenouvelliste.com

Dans la nuit de samedi à dimanche à Paris, le rappeur Kalash a été interpellé, révèle la chaîne Martinique 1ere. Comme en témoignent des vidéos partagées sur les réseaux sociaux, l’artiste martiniquais, au volant d’une Porsche, a embouti plusieurs véhicules sur l’avenue des Champs-Élysées.

Le musicien a été arrêté avenue de Wagram. La chaîne martiniquaise a partagé la vidéo de l’arrestation dans laquelle on le voit résister aux policiers, en les insultant notamment. « Y’a quoi ? Lâche-moi ! », répète-t-il. Selon BFMTV, il a été placé en garde de vue pour « outrage et rébellion envers personne dépositaire de l'autorité publique ». Il pourrait être également poursuivi pour les voitures embouties.

En 2014, il a déjà été mis en examen après avoir agressé des policiers. Deux ans plus tard, en 2016, il a été condamné à six mois de prison avec sursis pour détention d’arme illégale. Juste avant son arrestation samedi soir, le rappeur, qui s’était produit en Haïti en mars 2018, était invité sur la scène de l’AccorHotels Arena, au côté de la star du rap Drake.

Sources combinées
Auteur


Réagir à cet article