Port-au-Prince,  228e dans le classement des villes du monde en matière de qualité de vie

Publié le 2019-03-14 | Le Nouvelliste

Economie -

En devançant seulement Sanaa ( Yemen)  229e, Bangui (République centrafricaine) 230e, et la ville de Baghdad (Iraq) 231e, Port-au-Prince, la capitale d’Haïti, piétine encore dans le peloton  de queue des villes du monde offrant la meilleure qualité de vie  avec la 228e place.  C’est ce qui ressort du dernier classement 2019 du Cabinet Mercer qui a analysé la situation de 231 villes selon une série de critères  allant de l’environnement  économique, politique et social, en passant par la qualité des services publics, des transports en commun et de l'alimentation, les activités de récréation, le climat, le milieu social et culturel, jusqu’au niveau de l'instruction et des soins de santé.

Fort de cet examen minutieux,  le cabinet a classé en tête de liste la ville de Vienne (capitale de l’Autriche) qui, pour la dixième année consécutive, reste la ville du monde offrant la meilleure qualité de vie. Dans ce classement 2019 des villes en fonction de leur qualité de vie, les villes européennes occupent les meilleures places. En effet,  ces dernières occupent huit places du « top 10 », avec Zurich (Suisse), Munich (Allemagne, ex-aequo avec Vancouver au Canada et Auckland en Nouvelle-Zélande), Düsseldorf (Allemagne), Francfort (Allemagne), Copenhague (Danemark), Genève (Suisse) et Bâle (Suisse).

Tandis que, tout en bas du classement, on retrouve des villes d’Afrique et du Moyen-Orient qui font  face à de graves problèmes de sécurité, de salubrité et d’infrastructures. Dans les dix dernières places, huit sont occupées par des villes africaines, en l’occurrence Conakry (Guinée) 222e ; Kinshasa (Congo) 223e ; Brazzaville (Congo) 224e ; N’Djamena (Tchad) 226e ; Khartoum (Soudan) 227e ; Sanaa (Yémen) 229e ; Bangui (République centrafricaine) 230e. Tandis que Damas (Syrie) 225e, Port-au-Prince (Haïti) 228e et Baghdâd (Irak) sont les trois autres villes du dernier peloton de ce classement.  

La place de Port-au-Prince parmi les pays affichant une mauvaise qualité de vie pour certains observateurs est inconcevable sur plusieurs points. D’abord, de par sa position géographique, elle est la seule ville de la Caraïbe et des Amériques à faire partie de cette liste. D’autre part, la plupart des villes du peloton de queue de ce classement appartiennent à des pays en guerre ou en graves conflits internes. Or, tel n’est pas le cas pour Haïti.

Les grosses carences qui affectent Port-au-Prince dans ce classement, ce sont les problèmes récurrents  d’instabilité sociopolitique et de surpopulation dus  au phénomène de la migration interne. En effet, depuis la fin des années 80 et le début de la grande transition démocratique et la crise d’instabilité politique qui s’en est suivie, Haïti attire de moins en moins les étrangers. Ajoutez à cela la concentration à outrance des services et des infrastructures de l’État dans l’aire métropolitaine. Ce qui va encourager chômeurs et vagabonds des villes à migrer vers la capitale, qui, sous le poids d’une population trop dense, se transformera à la fois en un dépotoir à ciel ouvert, le terreau de la délinquance, du  chômage et de l’insécurité. S’il faut ajouter à tout cela les intempéries de plus en plus  fréquentes et ravageuses et le séisme du 12 janvier 2010 qui a donné le coup fatal non seulement à l’économie haïtienne, mais surtout aussi à la capitale qu’il a totalement défigurée.

Face à une telle situation, les dirigeants haïtiens ont fort à faire pour remettre Haïti sur les rails de la croissance et du développement, redonner à Port-au-Prince ses lettres de noblesse et la tirer de cette place peu honorifique comme étant seule ville du Caricom à faire partie de la liste des dix villes au monde avec une qualité de vie laissant à désirer.. Car, en ce qui a trait à l'insalubrité, choisie parmi les 39 critères de sélection des villes en matière de qualité de vie, Port-au-Prince occupe la dernière position sur les 231 candidates, soit la ville la plus sale.   

Cyprien L. Gary

Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".