L'État haïtien a perdu 4 milliards de gourdes, au moins, durant l'opération pays locked

Publié le 2019-03-14 | Le Nouvelliste

Les onze jours de l'opération pays locked (où toutes les activités étaient paralysées) en février dernier a, sans conteste, traîné de lourdes conséquences dans la vie économique du pays. «C'est l'un des plus grands chocs qu'ait subis l'économie (nationale) durant l'exercice fiscal 2018-2019...", affirme l'économiste Richard Sérant, chroniqueur de Radio Vision 2000, qui était l'invité du journaliste Robenson Geffrard à l'émission Haïti sa k ap kwit, réalisée sur Télé 20 ce mercredi. 

Seulement au cours de cette période, l'État haïtien a déjà accusé une perte estimée à au moins quatre milliards de gourdes (pour les recettes douanières et de la Direction générale des impôts). Car, en moyenne, l'État percoit entre 7 et 9 milliards de gourdes mensuellement de la douane et de la DGI, d'après l'économiste. Outre cette perte au sein de l'État, il y a aussi une diminution de profit des entreprises qui devront verser également des taxes  sur leurs chiffres d'affaires à l'État, ce qui donne lieu à un déficit budgétaire, explique l'économiste évoquant le contexte économique plutôt difficile. 

Le tableau est toujours sombre. La crise économique persiste, d’après Riphard Sérant prévoyant une augmentation du taux d'inflation, l'augmentation des prix des produits sur le marché, une baisse au niveau de l'industrie touristique ou même une forme de désintérêt de la part de la diaspora haïtienne. 

Au lendemain de la vaste "opération pays locked", le Premier ministre Jean-Henry Céant avait annoncé neuf mesures prises par son gouvernement qui devraient améliorer les conditions de vie de la population. Un mois après, l'économiste dit encore rester en  observation. «Si l'une d'entre elles était atteinte, nous le saurions», affirme le chroniqueur économique, avant d'ajouter, malgré tout, que certaines de ces mesures ne peuvent être d'application en dehors d'une loi de finances adoptée par le Parlement. 

En effet, l'économiste Riphard Serant en profite pour critiquer le fait que certaines fois nos responsables prennent des mesures sans aucune analyse préable. C'est pour cette raison, souligne-t-il, que ces mesures n'accouchent d'aucun résultat. Il  déplore, par exemple, la décision de l'exécutif qui compte subventionner le riz importé. Il croit qu'il serait plus utile d'appuyer le secteur agricole, en subventionnant nos agriculteurs. «Vous ne trouverez pas de pays sérieux qui entrent dans une telle dynamique, en adoptant des mesures qui découragent la production locale», lâche Richard Sérant. 

Par ailleurs, avec la décision du Fonds monétaire international (FMI) d'octroyer un prêt de 229 millions de dollars à Haïti, l'économiste croit, outre l'aspect politique ( stabilité dans le pays), que cette décision correspond à son rôle de stabiliser les systèmes financiers de ses États membres. Il croit que c'est un bon signal qui peut influencer d'autres bailleurs à porter leur regard sur Haïti. 

Pour parvenir à transformer la réalité, M. Sérant croit qu'il faut prendre des mesures calculées capables de donner des résultats, tout en y mettant la volonté et la compétence. 

Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".