Télécommunications

Téléphone sur écoute : le DG du Conatel, Jean David Rodney, précise

Publié le 2019-03-11 | Le Nouvelliste

Economie -

Existe-t-il une quelconque possibilité de mettre les Haïtiens sur écoute? À cette question, le directeur général du Conseil national des télécommunications (Conatel), Jean David Rodney, répond sans ambages : « Si, la possibilité existe, ce n’est pas au niveau du régulateur qui, lui, ne dispose ni des moyens matériels ni des dispositions légales pour des écoutes de ce genre ». Le DG du Conatel, qui intervenait à la rubrique Le Point de Radio et télé Métropole, le lundi 11 mars 2019, a dû aussitôt répondre à une autre question logique :   « Est-ce aussi possible du côté des opérateurs ? »

À celle-là, le directeur général de l'instance régulatrice haïtienne des télécommunications affirme laconiquement : « absolument ». Il ajoute que chez les opérateurs, c’est une carte numérique qui représente le compte de chaque client et peut ainsi enregistrer les communications téléphoniques. Mais les dispositions légales, telles qu’elles sont actuellement, ne permettent pas de tels agissements. « L’opérateur, supposons-le, peut le faire sur ordre d'une autorité judiciaire, notamment d'un juge d’instruction. Aucune autre autorité n’a les prérogatives légales nécessaires pour procéder à des écoutes téléphoniques. Même pas le régulateur», a insisté le directeur général du Conatel.

Que certaines autorités ou certaines personnes pensent qu’elles sont espionnées au téléphone est une suspicion légitime, estime Jean David Rodney. Je ne cacherai pas, dit-il, en tant que directeur général du Conatel, que j’ai aussi cette suspicion. « Dans certaines communications avec mon ministre de tutelle, des sujets stratégiques, peut-être que des tiers chercheraient de connaitre en amont les détails de notre discussion à des fins d’anticiper son exploitation », a concédé le directeur général du Conatel.

À la question de Wendell Théodore : « N’êtes-vous pas informé de la pratique d’enregistrements téléphoniques, ou d’espaces dédiés au monitoring d’appels téléphoniques ?» Jean David Rodney informe que cela ne figure dans aucune des fonctions assignées à son institution. Il a indiqué que si jamais les exploitations des éléments de réseaux réalisées ne sont pas assujetties à une autorisation du régulateur haïtien des télécommunications, cela peut se faire indépendamment de sa volonté.

Demander à un opérateur s’il dispose du matériel pour surveiller et enregistrer les appels relève  d'une forme de naïveté, autrement dit la réponse est automatique et connue d’avance.  « Dans la lutte contre le banditisme ou la criminalité pour combattre l’insécurité les autorités ne peuvent-elles pas procéder à des écoutes téléphoniques ? » Des dispositions spéciales existent, notamment dans la loi sur la lutte contre les enlèvements. La justice, précise M. Rodney, peut demander à un opérateur de localiser un client quelconque.

La réalité économique dans les médias électroniques, en particulier, dans les radios, la nécessité de reformer le secteur, ont été entre autres points abordés par Jean David Rodney. Le numéro un du Conatel, dès son installation, le 2 mai 2017, à la tête de cette institution avait déjà présenté son plan d’action articulé autour de cinq axes : la création de l’environnement propice au bon développement du secteur ; l’amélioration et la consolidation des infrastructures de l’information ; la généralisation de l’accès aux services des télécommunications ; l’aménagement numérique du territoire ; la mise en œuvre d’une stratégie permettant de tirer profit de tous les avantages inhérents à l’exploitation de l’Internet.

Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".