Droits des femmes

Seulement 35 des 252 femmes de la prison de Cabaret sont condamnées, l’AMOH monte au créneau

L’Association des maires de l’Ouest d’Haïti (AMOH) a visité jeudi la prison civile de Cabaret et distribué entre autres des kits sanitaires aux 252 femmes qui y sont détenues. Ces maires ont profité de cette activité réalisée en prélude à la Journée internationale des droits de la femme pour tirer la sonnette d’alarme sur la situation des prisonnières, dont 35 seulement sont déjà condamnées.

Publié le 2019-03-08 | Le Nouvelliste

Pour commémorer la Journée internationale des droits de la femme célébrée chaque 8 mars, l’Association des maires de l'ouest a mis le cap vers la prison civile de Cabaret où sont incarcérées des femmes qui contreviennent à la loi. À travers cette visite, a d’emblée expliqué Kettyna Bellabe, mairesse assesseure de Port-au-Prince, l’AMOH vise notamment à fournir un appui sanitaire aux détenues et à s’enquérir de leur statut juridique par rapport à la détention préventive prolongée qui gangrène l’administration penitencière.

Cette prison, qui respecte les normes de construction, n’est pourtant pas en reste face à cette situation délétère. «Parmi les 252 femmes incarcérées, 35 seulement sont condamnées», fait savoir le maire principal de Carrefour, Jude Édouard Pierre. Rappelant que la surface des cellules de cette geôle est de cinq mètres carrés cinquante, Jude Édouard Pierre égratigne le système judiciaire haïtien : «Nous ne pouvons évoluer dans un tel système. La justice n’est pas possible de cette manière.»

Soulignant que 217 autres détenues écrouées depuis plusieurs années attendent de passer devant leur juge naturel, l’édile de Carrefour condamne le déni de justice et appelle les autorités compétentes à agir afin que les justiciables purgent leurs peines. Il dit reconnaître toutefois que des efforts ont été réalisés en vue d’améliorer les conditions de vie des prisonnières. En atteste cet édifice standardisé construit, selon la maire assesseure de Delmas, Rose Trinita Louis, suite aux plaidoyers du ministère à la Condition féminine et aux Droits des femmes.  

Par ailleurs, les maires membres de l’AMOH ont salué les initiatives des autorités judiciaires visant à pallier ce problème qui génère subséquemment une surpopulation dans les centres carcéraux. Ils ont à l’unanimité enjoint les différents parquets des juridictions du pays d’œuvrer afin d’éradiquer cette tare qui n’est point tolérable envers qui que ce soit, car, disent-ils, tous citoyens, hommes ou femmes, doivent pouvoir jouir de leurs droits.

Dans la foulée, les maires de l’Ouest ont distribué des kits sanitaires composés de serviettes hygiéniques et d’autres accessoires, de bouteilles d’eau traitée, de laines drapés et, entre autres, de sacs de riz destinés aux détenues. Les autorités municipales ont promis en outre de visiter d’autres centres carcéraux du pays et de retourner dans cette geôle qu’elles ont visitée avant le 7 mars pour s’enquérir des besoins des femmes.

Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".