Les activités pré-carnavalesques du dimanche 10 février annulées à Port-au-Prince, Pétion-ville et à la Croix-des-bouquets

PUBLIÉ 2019-02-08


Après quatre dimanches d’activités pré-carnavalesques, les mairies des communes de Port-au-Prince, de Pétion-Ville et de la Croix-des-Bouquets ont annulé les défilés du cinquième dimanche. Les autorités municipales ont respectivement publié des notes dans l’après-midi du vendredi 8 février pour annoncer officiellement l’annulation des activités pour le dimanche 10 février. Cette décision est due à la situation de crise sociopolitique qui sévit depuis le jeudi 7 février dans plusieurs départements du pays selon les notes publiées.

« Face à la détérioration de la situation dans le pays en général et dans la capitale, après des consultations avec des entités concernant la sécurité des Port-au-Princiens, nous avons pris la sage décision de surseoir aux activités pré-carnavalesques ces samedi 9 et dimanche 10 février », peut-on lire dans la note publiée par les responsables de la municipalité de Port-au-Prince. Plus brève, celle de la mairie de Pétion-Ville a simplement souligné que les activités prévues pour ce dimanche 10 février sont annulées à cause de la conjoncture qui sévit à travers le pays actuellement. Le maire de la Croix-des-Bouquets, Rony Colin, a pour sa part publié sur son compte Twitter, pour justifier sa décision : « En raison de l’inquiétante situation sécuritaire qui se développe dans le pays, au nom du conseil municipal, je décide d’annuler jusqu’à nouvel ordre les festivités pré-carnavalesques prévues pour ce dimanche 10 février dans la commune de Croix-des-Bouquets. »

Lancées timidement le dimanche 13 janvier 2019 dans la commune de Port-au-Prince et le dimanche 20 janvier à Pétion-Ville, les activités pré-carnavalesques devraient se tenir jusqu’au dimanche 24 février. Le 5e dimanche est annulé certes, les municipalités n’ont pas mis un terme aux activités pour autant. Ils ont indiqué dans leur communiqué qu’ils tiendront le public informé pour la suite des exercices... s’il y en aura une, bien entendu.



Réagir à cet article