Cap sur la 21e édition du Haitian Compas Festival

PUBLIÉ 2019-02-06
Non, il n’est pas trop tôt pour commencer à faire des plans pour la fête du Drapeau. D’ailleurs, l’équipe de Noël & Cecibon a justement ce qu’il vous faut : la 21e édition du Haitian Compas Festival se tient à Wynwood, en Floride, le 18 mai prochain. Les groupes et artistes les plus en vogue de l’industrie de la musique haïtienne seront sur place pour cette énième réunion autour du compas. Retour sur la double célébration des 20 ans du Festival et survol du menu de la 21e édition avec Rodney Noël, un des instigateurs de l’événement.


Le Haitian Compas Festival a franchi le cap des 20 ans et l ap pouse pou pi devan ! Revenant sur la dernière édition du plus ancien festival de musique haïtienne, Rodney Noël déplore les effets néfastes de la pluie sans pour autant laisser percer ne serait-ce qu’une once de déception. « Toutes les conditions étaient réunies pour faire de la 20e édition du Compas Festival une des meilleures. Malheureusement, la pluie ne nous a donné aucun répit le jour J. Il a arrêté de pleuvoir aux environs de 6 heures. Le festival a par conséquent accusé un retard de près de quatre heures. On a dû faire avec seulement 40 % du public attendu, ce qui nous a beaucoup dérangés. Tout s’annonçait très bien pourtant. Dans le kick-off à Café Iguana, par exemple, on a enregistré environ trois mille personnes », explique le promoteur, qui, sans aucun regret, met le cap sur la prochaine édition, espérant que mère nature sera plus clémente envers son événement ce coup-ci.

Le Compas Fest s’est d’ailleurs rattrapé avec une édition réussie en Martinique en novembre 2018. Après cet accueil ô combien chaleureux, les organisateurs du festival disent vouloir continuer à organiser de nouvelles éditions de Compas Fest dans d’autres pays. « On a d’ailleurs déjà été contacté par certains, au niveau des Antilles notamment, qui souhaitent recevoir le festival. On y travaille. On envisage également de réaliser l’édition de 2020 en Haïti. Nous sommes actuellement en pourparlers avec le gouvernement, particulièrement les ministères de la Culture et du Tourisme, pour voir dans quelles mesures cela pourrait se faire », a fait savoir Rodney Noël.

En attendant, la promotion pour l’édition 2019 – dont Cubano du groupe Skah Shah est l’invité d’honneur – du HCF bat son plein. Du 16 au 20 mai, la bonne ambiance devrait être au rendez-vous. Seront au rendez-vous cette année les groupes Harmonik, Djakout #1, Nu Look, T-Vice, Kaï, Kreyòl La, Vayb, Enposib, Zenglen, Gabèl, Zikòs, Disip, Maestro et Klere ; les artistes solo Roody Roodboy, Rutshelle, Anie Alerte, Tamara Suffren et les DJ FMA, Power Mixx, Bullet, Ted Bounce, Magic Kenny, Teddy Mixx et Heavy. Des pourparlers sont en cours pour la participation d’un artiste international d’origine haïtienne, mais le promoteur a préféré taire le nom en attendant d’obtenir la confirmation de la star en question.

Questionné sur l’absence du groupe Klass du line-up de l’événement, Rodney Noël explique qu’il y a eu une mésentente entre les responsables de cette formation musicale et les organisateurs du festival. « On n’était pas arrivé à trouver un compromis l’an dernier. On a repris les discussions cette année. Mais au bout de plusieurs appels-conférences où les deux camps ont exposé les différents contentieux, nous sommes arrivés à la conclusion que sur le plan business, il était impossible de trouver un terrain d’entente », a déclaré Mr Compas Festival, avant d’ajouter : « Klass toujou byenvini nan festival lan. Klass se on djaz Miami. Festival lan baze Miami. M panse donk ke Klass gendwa pou l patisipe nan festival lan jou l santi l vle patisipe. »

C’est donc une panoplie d’affiches les unes plus alléchantes que les autres, incluant des face à face des plus intéressants qui attendent les festivaliers du jeudi 16 mai au lundi 20 mai en Floride. Les tickets sont déjà en vente et les organisateurs ont même prévu cette année des packages incluant l’accès au festival et les activités réalisées autour de l’événement ainsi que l’hôtel et le transport de l’aéroport à l’hôtel et au festival le 18 mai prochain. Les inconditionnels du festival et les supporteurs de la musique haïtienne en général n’ont donc plus qu’à se munir de leur bicolore en vue de célébrer la fête du Drapeau avec du style.



Réagir à cet article