18 boulangeries ferment leurs portes à Jacmel pour protester contre le prix de la farine 

Des responsables de 18 boulangeries ferment provisoirement les portes de leurs entreprises.

Claudy Bélizaire
Par Claudy Bélizaire
05 févr. 2019 | Lecture : 2 min.

Des responsables de 18 boulangeries ferment provisoirement les portes de leurs entreprises. Lors d'une conférence de presse tenue le lundi 4 février 2019, ils ont évoqué plusieurs raisons de cet arrêt de travail, dont la hausse des prix de certains ingrédients utilisés pour la préparation du pain, en particulier la farine.

Considérant la hausse des prix de ces ingrédients, les responsables se disent obligés de prendre une telle mesure qui sera acceptée et comprise par les employés de leurs entreprises. Samy Noncent, propriétaire

CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX INSCRITS

Inscrivez-vous gratuitement

Il vous reste 85% à découvrir. Inscrivez vous pour lire la suite de cet article.

Réagir à cet article

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

Pas de commentaire

Les commentaires sont ouverts à tous les inscrits. Ils font l'objet de modération. Ils seront supprimés s'ils sont jugés non conformes à la charte .

Réservé aux inscrits

Veuillez vous connecter ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.