Festival international de jazz de PAP

Une treizième édition riche en promesse

Publié le 2019-01-14 | Le Nouvelliste

 

Ce jeudi 10 janvier, dans la cour du Karibe hôtel, la Fondation Haïti jazz a présenté la 13e édition du festival international de jazz de Port-au-Prince placé sous le haut patronage du ministère de la Culture et de la Communication (MCC) avec l’appui du ministère du Tourisme et des Industries créatives (MTIC).

 

Un panel traditionnel, avec les diplomates attachés culturels ou porte-parole d’ambassade, sans compter les ministres haïtiens et les organisateurs du festival, Joël Widmaier et Milena Sanders Widmaier, nous a édifié dans une conférence de presse, concernant le contenu et la qualité de cette manifestation artistique internationale, annuelle désormais incontournable en Haïti, devenue du coup le rendez-vous et le point de mire des musiciens et festivaliers du monde entier. Un grand atout pour le secteur touristique de notre pays.

 

Cette année, les nations participantes au festival sont encore plus nombreuses. Elles sont au nombre de 17 : Allemagne, Belgique, Canada, Chili, Congo, Espagne, États-Unis, France, Grande-Bretagne, Guadeloupe, Guyane, Haïti, Israël, Mexique, Panama, Suède, Suisse.

 

Le pays à l’honneur de cette treizième édition est, cette année, l’Espagne qui sera représentée magnifiquement par le grand harmoniciste Antonio Serrano, grand nom du jazz flamenco. « Les mélodies de son harmonica nous mènent de l’Andalousie à la Nouvelle-Orléans, en parcourant le meilleur du jazz qu’il rehausse de notes de flamenco et de musique classique. Les mélodies interprétées par Antonio Serrano s’abreuvent du jazz de Toots Thielemans auquel il mélange des notes de flamenco, du blues et de grands compositeurs de musique classique…», écrit à son sujet l’ambassadeur d’Espagne en Haïti, Pedro José Sanz Serrano.

Le festival de cette année, à part d’excellents et talentueux musiciens, a invité des stars du jazz ayant glané de nombreuses récompenses et Grammy Awards comme la chanteuse haïtiano-franco-américaine Cécile Mac Lorin Salvant- née de père haïtien et de mère guadeloupéenne-, le trompettiste américain Terence Blanchard, lauréat de cinq Grammy Awards, présentant la formation « The E-Collective», le saxophoniste soprano et alto français Émile Parisien, plusieurs fois primé aux « Victoires» du jazz en France, la star de la Soul à la clôture, la Britannique Joss Stone, étonnante par son âme nègre bien qu’elle soit blanche et blonde de plus, la grande vedette du HMI, de la World Music, la chanteuse haïtiano-américaine Phyllisia Ross.

Cette treizième édition est également placée sous le signe du « Vert», de l’écologie.

Un ou deux spécialistes y sont invités avec paroles, prises de paroles – et activités à ce sujet.

Les artistes haïtiens, ceux de la scène locale, participeront à cette manifestation en nombre et qualité imposants : valeurs confirmées, comme Claude Carré et son trio « jazz zen», espoirs, jolies voix, rappeurs, etc.-

Il y aura également des conférences et de nombreux ateliers de formation pour les amateurs, animés par ces grandes vedettes étrangères invitées.

Les diplomates et attachés culturels, membres du panel, n’ont pas manqué de présenter avantageusement les artistes de leurs pays participant à ce festival.

 

Le ministre haïtien de la Culture et de la Communication, Jean Michel Lapin, ainsi la ministre du Tourisme et des Industries créatives, Maria Christina Stephenson, ont eu leurs mots d’éloquence sur les enjeux représentés par ce festival de jazz international pour la renommée d’Haïti tant culturellement que du point de vue touristique.

Les amateurs de la musique en direct, en salle ou dans les boîtes d’after-hours, sur les scènes en plein air, sont conviés en grand nombre et cordialement. Youpi !

 

 

 

Roland Léonard Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".