GRADUATION

Du sang neuf dans la Police frontalière terrestre

La Police nationale d’Haïti (PNH) a procédé vendredi à la graduation de la deuxième cohorte de l’unité spécialisée de la Police frontalière terrestre (POLIFRONT). Cette unité, selon les responsables, va multiplier les efforts nécessaires en vue de lutter entre autres contre la criminalité transnationale organisée. Dénommés «sentinelles de la nation», ces policiers vont être déployés dans plusieurs départements du pays afin de sécuriser les différents points de passage frontaliers.

Publié le 2019-01-07 | Le Nouvelliste

240 policiers, dont 30 femmes, intègrent le corps de la Police frontalière terrestre. Avec pour mission de contrôler et de surveiller les frontières contre les menaces, ces policiers, au dire des responsables, vont se mettre au service de la population haïtienne en combattant entre autres la traite des personnes, les trafics illicites et la contrebande. Selon les dirigeants, une synergie entre diverses institutions de la société serait plus que nécessaire pour y parvenir.

« La POLIFRONT est l’une des créations les plus visibles de la PNH. La gestion des frontières est d’une importance capitale», a déclaré d’entrée de jeu Marc Justin, responsable de cette unité de police. D’après lui, un curriculum de formation est déjà mis en œuvre afin de permettre à ces policiers de faire face aux défis de la réalité frontalière, notamment le trafic de la drogue, le terrorisme et l’immigration clandestine.

Marc Justin a par ailleurs expliqué que cette nouvelle cohorte va prendre en compte la situation des mineurs à la frontière haïtianno-dominicaine et va être repartie à travers les départements du Nord, du Nord-Est et du Centre. «Nous allons miser à la fois sur la réflexion et l’action pour rendre le travail de la POLIFRONT plus efficace», a précisé Marc Justin, soulignant que la «porosité frontalière constitue un terrain fertile pour la criminalité organisée». Il croit qu’une synergie interinstitutionnelle peut se révéler très efficace dans la lutte contre la criminalité organisée transnationale.

De son côté, le commandant en chef de la Police nationale d’Haïti (PNH), Michel-Ange Gédéon, a affirmé que la POLIFRONT est née à partir d’un besoin et des irrégularités survenues sur la frontière haïtiano-dominicaine. «Supporter les agences étatiques et non étatiques, renforcer la police locale, coopérer avec la police dominicaine, prévenir et combattre la criminalité organisée transnationale, lutter contre la traite des personnes, le trafic d’armes à feu et des munitions, telles sont entre autres missions de cette unité, a avancé Michel-Ange Gédéon.

Plaidant pour une étroite collaboration entre la PNH et la POLIFRONT afin de neutraliser l’action des criminels spécialement aux frontières haïtiennes, le numéro un de la PNH rappelle que d’importantes saisies d’armes à feu et 160 interpellations ont été facilitées par la POLIFRONT au cours des 11 derniers mois. « Durant cette même période, la POLIFRONT a saisi 20 trailers de ciments, dont le propriétaire voulait échapper au contrôle douanier», a-t-il indiqué.

Tenue sur fond de parade pelotonnée, la cérémonie de graduation de la deuxième cohorte de la police frontalière a mis l’emphase sur la formation des policiers. Insistant sur un travail d’équipe au sein de la PNH et de la POLIFRONT, les responsables soutiennent d’un commun accord que l’éducation, la sensibilisation, la technologie, la coordination, le renseignement dans la lutte contre la criminalité organisée et le trafic de tout genre seraient entre autre axes d’intervention qui facilitent la prévention et la réponse dont les policiers feront preuve.

Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".