Lancement national du Rapport sur l’état de la population mondiale 2018

Le Fonds des Nations unies pour la population (UNFPA) et la Direction de la population et du développement humain (DPDH), de concert avec le Ministère de la Santé publique et de la Population (MSPP) ainsi que plusieurs institutions publiques ont, le jeudi 13 décembre 2018, à l’hôtel Montana, lancé le rapport sur l’état de la population mondiale 2018. L’occasion pour les organisateurs de plaider pour une politique nationale d’égalité entre les hommes et les femmes.

Publié le 2018-12-13 | Le Nouvelliste

«Le pouvoir du choix, les droits reproductifs et la transition démographique en Haïti» est le thème consacré au lancement du rapport sur l’état de la population mondiale 2018. Ces thèmes, selon les organisateurs, s’inscrivent dans l’objectif de garantir les droits et l’épanouissement social et économique de tous les êtres humains. La planification familiale, la santé sexuelle et reproductive, l’éducation, l’égalité de genre, l’investissement massif et de qualité, le développement durable et l’autonomisation des femmes sont entre autres points abordés.

Selon les organisateurs, pour arriver à une pleine expression du choix, il faut travailler notamment sur la santé, l’éducation, l’environnement, la politique sociale, culturelle et économique, en soutenant la femme dans son choix. Évoquant le principe de coresponsabilité des hommes, ils croient que l’absence d’un choix pour les familles, les couples et avant tout les femmes a un impact sur le produit national brut d’un pays.

Le représentant de l’UNFPA Yves Sassenrath a mis l’accent sur le pouvoir, les moyens et la santé des femmes. Selon lui, lorsqu’une femme a le pouvoir et les moyens d’éviter ou de différer une grossesse, elle maîtrise mieux sa santé et commence ou continue à exercer une activité rémunérée pour s’épanouir sur le plan économique.

«Ce rapport résonne de manière particulière en Haïti. Aujourd’hui en Haïti, quatre femmes par jour, c’est-à-dire environ 1 400 femmes par an, meurent d’une mort évitable au moment où elles accouchent et que 50% de la population ont moins de 23 ans», a souligné Yves Sassenrath. Ce dernier précise que le pouvoir du choix n’est pas uniquement l’expression d’un droit individuel, mais aussi l’expression d’un choix économique vers une société plus prospère. «Investir dans le choix. Mettre les gens en capacité de choisir d’avoir des enfants ou non, quand, combien et avec qui, c’est aussi investir dans le développement d’un pays», a-t-il déclaré.

De son côté, le Dr Ramiz Alakbarov, directeur politique et stratégique de l’UNFPA, a présenté la vision globale qui soutient le rapport sur l’état de la population mondiale 2018. Après avoir affirmé que l’investissement systématique dans les secteurs de la santé et de l’éducation est primordial dans le développement durable d’un pays, il soutient que la santé sexuelle et reproductive des familles, l’égalité de genre apportent la croissance économique et le développement durable.

Dans la même veine, le Dr Maurice Mainville, directeur de Population et Développement humain au ministère de la Santé publique et de la Population (MSPP), a noté qu’au niveau mondial, la croissance démographique est aujourd’hui 1.1%. D’après lui, la population mondiale s’élève actuellement à 7.6 milliards et devrait atteindre 8. 6 milliards en 2030, 9.6 milliards en 2050 et 11,2 milliards en 2100. « Des efforts énergiques sont menés dans les domaines de la santé et de la production en général, de la réhabilitation de la femme, dans le développement humain durable afin qu’Haïti garde jusqu’en 2050, 12 millions d’habitants», a-t-il fait savoir.

Plus loin, Myrtho René, directrice générale du ministère à la Condition féminine et aux Droits des femmes (MCFDC), a mis l’emphase sur une politique d’égalité femme-homme. «57% des naissances des 5 dernières années ont eu lieu à des moments non souhaités par les femmes et beaucoup de femmes sont victimes de violences sexuelles et physiques», a-t-elle spécifié, relatant que ces violences diminuent les chances d’autonomisation de celles-ci, ce qui pourrait booster l’économie haïtienne.

Selon Myrtho René, l’accès à la santé sexuelle et reproductive dans le respect de la dignité des femmes est un des buts prioritaires de la politique d’égalité. Cette dernière, enchaîne-t-elle, identifie trois objectifs : développer des services de proximité et de qualité suivant une approche sexo-spécifique, promouvoir et soutenir l’accès des femmes et des hommes à l’information sur les droits sexuels et reproductifs, développer et renforcer les mécanismes institutionnels de la santé maternelle et de réduction des taux de la mortalité infantile. Elle précise par ailleurs que le MCFDF œuvre sans relâche afin que les droits de la femme haïtienne soient pris en compte et respectés.

Tenue en présence des personnalités internationales et nationales, politiques, de droits humains et de la société civile, la cérémonie de lancement du rapport sur l’état de la population mondiale 2018 préconise l’assurance des droits et les choix pour tous. Les responsables invitent les pays à mettre en place des actions spécifiques pour permettre à chacun de faire valoir ses droits reproductifs tels que la détermination des services et des ressources, l’élimination des obstacles sociaux, économiques et institutionnels, le développement, l’investissement dans des programmes de planification familiale, l’élargissement de l’accès aux méthodes contraceptives modernes, entre autres.

Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".