Fort-National : l'école et le dispensaire des sœurs de Sainte-Anne en chantier

L’école et le dispensaire des sœurs de Sainte-Anne, détruits lors du séisme du 12 janvier 2010, tend vers leur reconstruction. Le Bureau des Nations unies pour les services d’appui aux projets (UNOPS), de concert avec la mairie de Port-au-Prince, a procédé le lundi 10 décembre à la pose de la pierre de reconstruction. Financé par la congrégation des sœurs de Sainte-Anne, ce projet, démarré il y a trois mois selon les organisateurs, «répondra aux besoins de la zone de Fort-National».

Publié le 2018-12-13 | Le Nouvelliste

Célébrée par un prêtre catholique, la cérémonie de la pose de la pierre de reconstruction a été ponctuée de messages relatifs à la sécurité, la création d’un environnement d’apprentissage sûr, sain et productif pour les jeunes filles qui auront à fréquenter cet établissement scolaire. D’après les intervenants, cette école accueillera à partir de la rentrée scolaire 2019-2020, plus de 500 jeunes filles de la première année préscolaire à la neuvième année fondamentale. Le dispensaire, enchaînent-ils, desservira 40 000 personnes.

Selon l’ingénieur Gary Félix, responsable de la supervision des travaux de reconstruction pour l’UNOPS, ce projet se compose d'une bibliothèque, d’une quinzaine de salles, d’une salle audio-visuelle, d’un dispensaire, de blocs sanitaires, de quatre réservoirs qui auront à alimenter en eau pluviale et traitée à la fois l’école et le dispensaire. «Les travaux de reconstruction dureront 15 mois. À partir de la rentrée scolaire 2019-2020, les élèves pourront reprendre le chemin de l’école», a-t-il garanti.

«Le bâtiment scolaire et celui du dispensaire vont devenir des références pour la population de Fort-National et seront construits selon les normes techniques internationales afin d’assurer leur résilience et leur durabilité», a déclaré Filipe Munevar, représentant de l’UNOPS en Haïti. Selon lui, la congrégation des sœurs de Sainte-Anne démontre pleinement le rôle de partenaire au niveau de Fort-National et l’importance qu’elle accorde à l’amélioration de la qualité des infrastructures éducatives et sanitaires dans cette communauté.

M. Munevar estime que le bureau qu’il dirige participe en partenariat avec la mairie de Port-au-Prince à la mise en œuvre de plusieurs projets au bénéfice de la population de Fort-National, notamment le drainage du canal Chérilhomme sous le marché de Poste-Marchand, la construction de blocs sanitaires, d’un centre culturel, de 263 unités de logement avec aménagement extérieur, système de drainage et de mitigation pour les sites collectifs.

Une fois les infrastructures construites, l’école et le dispensaire seront gérés par les sœurs de Sainte-Anne, ont fait savoir les réalisateurs. Ces derniers, préconisant un environnement d’apprentissage en suivant les meilleures pratiques internationales pour des écoles adaptées aux enfants, réclament la collaboration de tout un chacun aux fins de garantir un environnement accueillant où personnels et usagers se sentiront à l’aise. «Le dispensaire fournira un service médical essentiel, des soins laboratoires et d’éducation en matière de la santé et prévention aux résidents de Fort-National.

Par ailleurs, le maire de Port-au-Prince, Ralph Youri Chévry, a accentué à la fois sur la sensibilisation, l’éducation et la participation de chaque Haïtien dans le développement d’Haïti. «L’éducation est la clé du développement, l’un des outils capables de réduire l’insécurité», a précisé Youri Chévry, qui donne la garantie qu’il veillera à l’évolution des travaux de reconstruction jusqu’à ce qu’ils soient achevés.

Cette cérémonie s’est déroulée en présence d’une délégation de la congrégation des sœurs de Sainte-Anne de Montréal et d’Haïti, d'anciennes élèves de cette école devenues enseignantes, de membres du comité d’interface du projet de reconstruction.

Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".