La circoncision réduit les risques de transmission

Publié le 2005-07-29 | Le Nouvelliste

La circoncision chez les hommes adultes diminue le risque de transmission du virus du sida, selon une étude menée en Afrique du Sud par des chercheurs français et sud-africains. Cette étude vient confirmer des rumeurs persistantes sur les effets bénéfiques de la circoncision par rapport à l'infection au VIH. Cependant. Ces résultats ne signifient pas que la circoncision peut remplacer les mesures classiques de prévention contre le virus du sida. L'équipe de Bertran Auvert (AP-HP/ Inserm) et d'Adrian Puren, de l'Institut sud-africain des maladies contagieuses (NICD), a mené son enquête sur 3.000 hommes volontaires âgés de 18 à 24 ans. La moitié du groupe a été circoncis, l'autre non. Tous ont reçu les messages de prévention et des préservatifs leur ont été remis au cours des trois années de l'étude. Au final, il y a eu18 cas de contaminations parmi les circoncis contre 51 cas chez les autres. Les chercheurs insistent aussi sur le fait que ces résultats ont été obtenus dans un cadre favorable, avec information, prévention et pratique médicale de la circoncision. Généralement, en Afrique cet acte est réalisé par des guérisseurs traditionnels. La circoncision pourrait être un moyen supplémentaire de prévention de l'épidémie. Ne protégeant pas de la contamination à 100%, elle ne doit pas non plus donner un faux sentiment de sécurité, précisent Auvert et ses collègues, qui ont présenté cette étude à l'occasion de la 3ème conférence de l'International AIDS Society à Rio de Janeiro, au Brésil. Les mécanismes pouvant expliquer cette différence sont encore inconnus, mais plusieurs possibilités sont déjà envisagées. Selon Bertran Auvert, le prépuce contiendrait beaucoup de cellules cibles du virus, et l'espace humide entre ce dernier et le gland pourrait permettre au VIH de survivre plus longtemps. Autre hypothèse : la circoncision permettrait d'éviter certaines infections génitales telles que la syphilis et l'herpès génital, qui facilitent la pénétration dans l'organisme du virus du sida. Bertran Auvert n'oublie cependant pas de rappeler qu'une étude ne suffit pas, si encourageante qu'elle puisse être. Selon l'OMS et l'Onusida, ces résultats ne sont pas concluants et nécessitent d'être confirmés par d'autres travaux. Des études similaires sont d'ailleurs en train d'être menées en Ouganda et au Kenya. Les résultats devraient être connus dans deux ans, selon Bertran Auvert. Si ces conclusions devaient se révéler exactes, elles pourraient conduire à d'éventuelles modifications des politiques de santé publique, visant à rajouter la circoncision aux méthodes de prévention du sida déjà existantes, dont l'indispensable préservatif.
Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".