Le MHAVE à l’Écoute de la diaspora

Le ministère des Haïtiens vivant à l’étranger (MHAVE), dans le but de répondre aux préoccupations de la diaspora, a, le lundi 5 novembre, lancé officiellement le projet «MHAVE à l’Écoute». Un projet qui, selon les responsables, vise à répondre aux besoins d’informations des compatriotes haïtiens de l’étranger.

Publié le 2018-11-07 | lenouvelliste.com

«Ce projet va offrir à la diaspora un outil leur permettant de communiquer sans ambages audit ministère», a déclaré Mamatha Irène Ternier, titulaire du ministère des Haïtiens vivant à l’étranger (MHAVE). Parlant des préoccupations des Haïtiens de la diaspora, la ministre estime qu’à travers ce projet, les besoins de ces derniers, notamment passeports, archives, cartes d’identification nationale, création d’entreprises, seront pris en compte.

Consciente des difficultés posées par la douane haïtienne concernant les services relatifs à l’importation et à l’exportation, Mme Ternier dit aborder ces problèmes avec les autres institutions étatiques. «Nous allons résoudre ce 8 novembre le problème d‘information et de communication qui fait souffrir la diaspora», a-t-elle promis, soutenant que ledit projet également conçu pour permettre au ministère de remplir valablement sa mission auprès de la diaspora.

Le centre d’informations (CI) dudit ministère, explique le numéro un du MHAVE, est un élément du projet «MHAVE à l’Écoute». Ce dernier, enchaîne-t-elle, comprend trois aspects : «des investissements de la diaspora, d’enregistrement des domaines fonciers des membres de la diaspora au MHAVE et des doléances d’ordre divers de ces compatriotes». Un travail qui, ajoute la ministre, va faciliter la tâche aux personnes vivant sous d’autres cieux, les assurant de les accompagner dans leurs démarches administratives.

Expliquant les mécanismes de fonctionnement dudit centre, Mme Élizabeth Chéry a noté que des numéros de téléphone seront disponibles au CI afin d’être au parfum des préoccupations des compatriotes de la diaspora, d’être plus proche de ces derniers afin de répondre à leurs besoins, leurs difficultés. Le centre d’appel du MHAVE, vendredi diaspora, ajoute-t-elle, sont entre autres éléments constitutifs du projet MHAVE à l’Écoute. Elle invite les membres de la diaspora à utiliser les services que ledit ministère a mis en place pour une intégration effective de la diaspora dans la vie nationale.

Par ailleurs, Marc Gabriel et Rodrigue Déloné, respectivement directeur de l’Unité d’étude et de programmation (UEP) et directeur à la coopération et au développement, ont précisé que ce projet vient renforcer le service de doléances qui existait au MHAVE. Selon eux, le MHAVE va étendre ses services à toutes les communautés ayant une forte migration haïtienne. «Un projet pour redynamiser les services offerts au MHAVE à la diaspora», assurent-ils.

La conférence de lancement du projet «MHAVE à l’Écoute et l’ouverture du centre d’information dudit ministère s’est déroulée en présence directeur général du MHAVE, Yvon Bonhomme, la directrice de cabinet du ministre, Georges-May Figaro.



Réagir à cet article