Célébration du 70e anniversaire de Belladère

Publié le 2018-11-14 | lenouvelliste.com

À l’initiative de la mairie et de la présidence des activités festives ont été organisées à Belladère les 29, 30 et 31 octobre 2018 à l'occasion de son 70e anniversaire.

Inauguration d'une succursale de la Banque nationale de crédit (BNC), visite d'évaluation des travaux de réhabilitation de certains bâtiments et du boulevard Dumarsais Estimé, exposition de produits de toutes sortes, démonstration de métiers d’art tombés en désuétude comme la sculpture, la ferronnerie d’art, la forge, le papier mâché, le cuir, la couture, la peinture, constituaient, entre autres, le menu de cette commémoration.

Des représentants d’associations venus d’un peu partout, notamment de Port-au-Prince, Croix-des Bouquets, Saut-d’Eau et de Thomonde, ont pris part aux activités.

De la messe à l'exploration de certains immeubles rénovés en passant par le carrelage et la peinture, presque tous les corps de métiers manuels et professionnels ont été mis en évidence. Tout s’est déroulé dans une ambiance festive. Des défilés de Polaris, de taxis-motos, des promesses à n'en plus finir de faire de Belladère une ville moderne, difficiles à conclure, ont eu lieu en présence de Mgr Jean Désinor, de représentants du secteur privé et d'un grand nombre de visiteurs intéressés par le tourisme rural.

À cette occasion, Macliche Ledoux, le maire principal, a fait ressortir l’importance de mettre les potentiels de la ville de Dumarsais Estimé en valeur. Il a dit espérer y attirer des investisseurs, des touristes haïtiens et étrangers. L’éloge des richesses de cette ville frontalière du Centre a été fait dans les propos de plusieurs intervenants jusqu'à la clôture des activités. «L'ancienne résidence privée de l'ancien président Dumarsais Estimé, le tribunal de paix, l'hôtel communal, le bureau de l'agriculture, le local du Ministère de l'Agriculture, des Ressources naturelles et du Développement rural (MARNDR), celui des TPTC», sont les princiaples infrastructures en cours de rénovation dans la ville.

«La construction et la rénovation des infrastructures durables à Belladère répondent aux mêmes objectifs qu’avait l'ancien président Dumarsais Estimé pour la ville», a déclaré d'entrée de jeu le président Jovenel Moïse dans son intervention. Et d'ajouter : «L’objectif de mon administration est de transformer Belladere en une ville moderne.» Le chef de l’État s’est également engagé à apporter son soutien aux autorités locales en vue du développement durable et intégré de la commune.

Par ailleurs, l'évêque de Hinche, Mgr Jean Désinord estime que «le pays va mal et qu'il est temps de tout entreprendre pour éviter la déstabilisation de nos faibles institutions et le chaos à quelque niveau que ce soit». Selon le prélat «il est temps d’emprunter le chemin du respect et du dialogue, de l’écoute, de la confiance et de l’entente nationale jusqu'à en faire une culture dans la résolution de nos conflits». Ce que souhaite, pour sa part, la déléguée départementale Marie-Denise Bernadeau. « Il est temps de nous dépasser et de donner la priorité aux intérêts nationaux », a-t-elle déclaré aux micros d’un parterre de journalistes.

Joram Moncher moncherjoram6@gmail.com
Auteur


Réagir à cet article