Gouvernance/Lutte anti-corruption

Petrocaribe pousse Jean-Henry Céant à compiler des documents

En attendant d’entrer dans les abysses du dossier, le Premier ministre Jean-Henry Céant a distribué, en marge d’une conférence de presse, ce jeudi 25 octobre 2018, une compilation de documents relatifs au fonds PetroCaribe. Tout en invitant les sceptiques à le mettre à l’épreuve, le chef du gouvernement haïtien déclare que rien ne sera négligé, qu’aucun moyen ne sera mis de côté dans les efforts pour rétablir la vérité dans cette affaire qui mobilise la nation.

Publié le 2018-10-25 | lenouvelliste.com

Le Premier ministre a présenté ce jeudi 25 octobre 2018 un document de 698 pages qui regroupe les accords, les lois, les arrêtés, les résolutions du Conseil des ministres, les avis, les correspondances qui ont tous un lien de près ou de loin avec le dossier PetroCaribe de 2006 à 2018. Ce numéro extraordinaire du journal officiel Le Moniteur daté du mercredi 24 octobre 2018 va sans doute ajouter de l’eau au moulin de ceux et celles qui cherchent les principaux concernés, les chiffres exacts, certains détails et les principales étapes dans cette saga.

Dans une conférence de presse, en sa résidence officielle à Musseau, le Premier ministre - peut-être sous la pression de la rue - engage une nouvelle voie pour tenter d’atténuer les suspicions et regagner une certaine confiance au sein de la population. Le chef de gouvernement promet de faire publier dans les prochains jours une liste exhaustive des entreprises qui ont contracté avec l’État haïtien dans le cadre du dossier PetroCaribe. Jean-Henry Céant insiste, persiste et confie qu’il se hâte avec prudence dans cette affaire où la nation demande des comptes.

Les compilations du document se résument principalement en deux parties essentielles : premièrement, les documents publiés dans le journal Le Moniteur répartis de la manière suivante: deux décrets et une loi; 15 résolutions et deux procès-verbaux du Conseil des ministres ; une résolution du Sénat de la République ; sept arrêtés et deux lois ; un avis autorisant le fonctionnement d’une société anonyme.

Secondement, le document comprend les textes non publiés dans le journal officiel. Ils sont classés de la sorte : deux accords, un addendum, un traité, trois résolutions du Conseil des ministres. Entre autres, « Compilations/Textes relatifs au fonds PetroCaribe » publie aussi les différentes correspondances qui ont mené à la production du document. Ce dernier contient aussi les échanges de courriers entre le Premier ministre Jean-Henry Céant, son directeur de cabinet Jimmy Albert, et le directeur général des Presses Nationales Ronald Saint-Jean qui a conduit le travail.

La direction générale des Presses nationales espère que ce numéro extraordinaire intitulé « Compilations/Textes relatifs aux fonds PetroCaribe » sera plus que favorablement accueilli par les facilités qu’il apporte en réunissant tous les textes publiés et non publiés dans Le Moniteur et permettant ainsi des recherches et réflexions approfondies en ce qui a trait au fonds PetroCaribe.

Le Premier ministre a fourni des explications sur l’interprétation relative à sa décision de faire appel à des institutions pour réfléchir à la formation de la commission devant faire la lumière sur l’utilisation du fonds PetroCaribe. Il a deploré le fait que certains secteurs, certaines organisations au sein de la société civile ont mal interprété son appel à conjuguer les efforts en vue de faire avancer cette affaire.

Jean-Henry Céant a annoncé son départ pour les États Unis d’Amérique en vue de rencontrer une frange de la diaspora dans le cadre de l'Affaire Petrocaribe. Il n’écarte pas la possibilité de mettre en place une commission rogatoire dans son souci, confie-t-il, d’identifier les coupables, les dilapidateurs de fonds de ce programme entre Haïti et le Venezuela.



Réagir à cet article