PetroCaribe : « Le gouvernement n’a aucune volonté de mener une enquête », soutient Claudy Gassant

Tant au niveau de la Cour supérieure des comptes et du contentieux administratif (CSC/CA) qu’au niveau du parquet de Port-au-Prince qui, lui-même, ont été lancées des invitations aux plusieurs hauts fonctionnaires) dans le cadre de l’enquête sur le dossier PetroCaribe. Tout n’est que jeu d’enfant, d’après Claudy Gassant, ancien commissaire du gouvernement. Le juriste à l’émission « Haïti, Sa k ak kwit » sur télé 20, estime que le gouvernement n’a aucune volonté de mener une enquête sur le dossier.

Publié le 2018-10-22 | Le Nouvelliste

National -

«Aucune enquête n’aura lieu nulle part dans le dossier PetroCaribe. Vous pouvez me croire»», a balancé Claudy Gassant, estimant qu’il s’agit d’une anomalie pour plusieurs entités d’enquêter sur le même fait simultanément. Cela n’existe pas, ajoute-t-il. L’ancien commissaire estime que la Cour des comptes devrait assurer son rôle préalablement, dès la signature des différents contrats. Ce n’est pas son rôle d’enquêter sur les cas de corruption dont il est pourtant question dans le cadre du dossier PetroCaribe. Elle peut constater s’il y a eu détournement. Dès qu’il s’agit de corruption, il revient à l’Unité de lutte contre la corruption (ULCC) de conduire les enquêtes préliminaires, bien avant que le dossier ne soit acheminé au cabinet d’instruction.

Le commissaire Clamé-Ocnam Daméus a déjà lancé plusieurs invitations à d'anciens fonctionnaires d’État sur l’Affaire PetroCaribe. Mais l’ancien commissaire estime qu’il ne peut engager aucun acte d’enquête sur le dossier, au moment où le juge d’instruction entreprend son enquête. Pour ainsi dire, il n’avait pas le droit d’inviter ces gens qui, eux, ne sont pas tenus de répondre aux invitations. Ce n’est pas inscrit dans le Code d'instruction criminelle. L’actuel chef du parquet, d’après Claudy Gassant, ne fait qu’inventer ce qu’il fait. Le pouvoir, qui ne désapprouve pas ce comportement du commissaire, démontre qu’il roule les gens dans la farine dans le dossier PetroCaribe, dénonce-t-il.

« Ils sont en train de faire de la diversion qui est susceptible de mettre le pays gravement en danger. Ce qui montre que nous avons affaire à une vaste organisation criminelle, impliquant le gouvernement, le Parlement (à quelques différences près…) ainsi que le pouvoir judiciaire pour empêcher l’aboutissement au procès PetroCaribe…», a accusé Claudy Gassant.

Au lendemain de la grande mobilisation du 17 octobre, le président Jovenel Moïse a invité les grands commis de l’État, (indexés dans l’affaire PetroCaribe) à se placer à la disposition de la justice. Mais Claudy Gassant croit que le chef de l’État devrait être le premier à se mettre à la disposition de la justice, compte tenu du fait qu’il est aussi cité dans les rapports de l’UCREF. « Il est inculpé (avant son arrivée au pouvoir) dans le cadre d’un dossier de blanchiment ».

Glaudy Gassant ne croit pas dans la réussite du procès sans la révocation du ministre de la Justice, du commissaire de gouvernement et du directeur de l’UCREF qui ne sont pas crédibles pour mener ce dossier. « Le procès n’aura jamais lieu, mais justice sera faite. Je prévois un massacre, si le président ne fait pas ce qu’il doit faire au cours de cette semaine en révoquant ces gens-là pour crédibiliser l’appareil», estime l'ancien chef du parquet.

Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".