Moins de 5% de cadres de la fonction publique possèdent une licence, souligne Josué Pierre-Louis

Sur plus de quatre-vingt-un mille employés qui forment la fonction publique, moins de 5% de cadres disposent d’une licence, révèle le coordonnateur général de l’Office de management et des ressources humaines (OMRH) Josué Pierre-Louis, lors de sa participation, ce lundi, à l’émission « Haïti Sa kap Kwit » sur la chaîne 20. Pourtant, le pays est sous-administré. Pour chaque mille habitants, Haïti dispose seulement de 8 fonctionnaires, alors que la république voisine dispose de 38 fonctionnaires pour le même nombre d’habitants. L’administration publique manque de ressources qualifiées, à en croire Josué Pierre-Louis, qui promet des efforts en cours en vue de la réformer.

Publié le 2018-10-01 | Le Nouvelliste

L’administration publique fonctionne mal. C’est à longueur de journée que l’on entend les citoyens se plaindre de la mauvaise qualité du service. « C’est normal de ne pas avoir accès au service. Il n’y a pas de génération spontanée. Les pays se développent avec des ressources humaines (qualifiées) », ajoute-t-il, avant de souligner les actions que l’institution entreprend pour changer la situation.

C’est un secret de Polichinelle. Beaucoup de gens intègrent l’administration publique sur la base de clientélisme et de népotisme, sans aucune qualification. Ce que le coordonnateur de l’OMRH trouve anormal. C’est pourquoi il annonce des mesures pour aider à réguler cet état de fait. « Désormais, à partir de l’exercice fiscal en cours (2018-2019), personne ne peut intégrer l’administration publique, sans passer par voie de concours », prévient-il, avant de rappeler qu’il s’agit d’un engagement pris par le chef de l’État, Jovenel Moïse. Ce dernier a déjà passé des instructions formelles, elles sont réitérées, informe Josué Pierre-Louis, par le Premier ministre Jean-Henry Céant. La voie critère pour intégrer l’administration est le concours, d’après Josué Pierre-Louis.

« La réforme de l’État n’est même pas une option, mais une nécessité », déclare l’ancien ministre de la Justice Josué Pierre-Louis, annonçant qu’à partir du 15 de ce mois l’OMRH va procéder à l’évaluation de toute l’administration publique, le personnel y compris. Ceux-là qui ont été nommés sans une compétence appropriée bénéficieront d’une formation. La performance de chacune des institutions publiques sera également évaluée.

L’OMRH, considéré comme la direction des ressources humaines qui s'occupe de la fonction publique, surveille à l’efficacité de l’administration, au service des pouvoirs publics qui desservissent les citoyens. L’institution procède à l’évaluation des différents ministères, des directions et autres administrations de la fonction publique. Il revient donc à l’OMHR de s’assurer d’une fonction publique compétente et performante afin d’aboutir à l’émergence et la croissance de l’État haïtien.

Pour l’instant, l’institution veut implémenter un programme de modernisation de l’État, (PME2023), avec des actions pratiques et réalistes, échafaudé sur certaines valeurs principales. « Promotion de la gestion axée et orientée vers les résultats (rendement service), promotion de la bonne gouvernance (transparence et reddition de comptes), participation et cadre de gouvernement ouvert, égalité homme et femme, intégration des personnes à mobilité réduite ».

La fonction publique de carrière s’organise en corporation. C’est pourquoi le directeur de l’OMRH parle de l’organisation de l’administration publique en corps. Mis à part le corps d’administrateurs civils d’Etat déjà au travail, en charge des emplois de gestion et d’administration, Josué Pierre-Louis annonce la formation de nouveaux corps polytechniques. Ces derniers vont s’occuper de l’organisation des unités d’étude et de programmation pour renforcer les municipalités. En octobre prochain, l’institution va organiser un grand concours pour recruter une centaine d’ingénieurs et d’architectes, afin de renforcer le ministère de l’Intérieur. Un autre concours sera tenu pour recruter des managers-directeurs pour le ministère de l’Agriculture.

Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".