Qui compose le gouvernement de Jean-Henry Céant ?

Promotion et recyclage sont les maîtres mots quand on analyse la composition du gouvernement Céant. En grande majorité les ministres sont des anciens ministres ou d’anciens secrétaires d’Etat - 11 sur 21. Parmi les secrétaires d’Etat 3 sur 4 étaient déjà en fonction. Pour le reste, 2 directeurs généraux et une ancienne directrice générale ont été promus ministre. Un ancien ambassadeur et un ancien porte-parole présidentiel ont été appellés au nouveau cabinet. Les nouvelles têtes se comptent sur les doigts de la main. Selon toutes les informations dont dispose Le Nouvelliste, le gouvernement est composé de ministres proches de Tèt kale ou de ses alliés. Comme c’est la coutume, le premier ministre ne dispose pas d’une garde rapprochée au sein de son gouvernement.

Publié le 2018-09-18 | Le Nouvelliste

En plus des 18 ministres et quatre secrétaires d’État nommés avant la présentation de la politique générale du Premier ministre au Parlement, le gouvernement de Céant compte désormais dans ses rangs trois nouveaux ministres qui sont en fait d’anciens ministres de Jack Guy Lafontant ou de Laurent Lamothe.

Selon un arrêté publié dans le journal officiel Le Moniteur en date du 14 septembre 2018, ces trois nouveaux ministres sont attachés à la Primature. Il s’agit de Patrick Sully Joseph comme ministre délégué auprès du Premier ministre en charge des questions électorales ; de Stéphanie Auguste, ministre délégué auprès du Premier ministre, en charge des droits humains et de la lutte contre la pauvreté extrême, et de Guy André Junior François, ministre délégué auprès du Premier ministre en charge de la citoyenneté et du patriotisme.

En avril 2014, Patrick Sully Joseph avait déjà été nommé ministre délégué auprès du Premier ministre chargé du renforcement des partis politiques. À cette époque, le Premier ministre Laurent Lamothe entendait faire de cette nomination une sorte de trait d’union entre les partis politiques et le gouvernement.

Stéphanie Auguste a été, quant à elle, ministre des Affaires sociales et en même temps ministre des Haïtiens vivant à l’étranger sous le gouvernement de Jack Guy Lafontant, forcé à la démission le 14 juillet dernier à la suite des émeutes les 6, 7 et 8 juillet 2018 provoquées l’augmentation des prix des produits pétroliers. Le docteur Auguste est le seul des quatre ministres qui avaient annoncé la hausse des prix des produits pétroliers et des transports qui garde le rang de ministre. Ceux de l’Economie et des Finances, du Commerce et de l’Industrie, de la Culture et de la Communication ont été remerciés.

Pour sa part, Guy André Junior François a été ministre des Haïtiens vivant à l’étranger de la dernière composition du gouvernement Lafontant. Nommé en avril 2018, à la suite d’un remaniement ministériel, l’ancien consul d’Haïti à Miami du gouvernement Martelly va étrenner un poste totalement nouveau dans la nomenclature administrative et politique. Il a la charge de la citoyenneté et du patriotisme.

Six ministres du gouvernement Lafontant ont été purement et simplement reconduits au nouveau gouvernement dans les mêmes fonctions. Il s’agit de Pierre Josué Agénor Cadet, ministre de l'Éducation nationale et de la Formation professionnelle ; Fritz Caillot, ministre des Travaux publics, Transports et Communications; Marie Gretta Clément Roy, ministre de la Santé publique et de la Population ; Jean Roudy Aly, ministre de la Justice et de la Sécurité publique; Marie Raynaldo Brunet, ministre de l’Intérieur et des Collectivités territoriales et Jean Jobert C. Angrand, ministre de l’Agriculture, des Ressources naturelles et du Développement rural.

L’ancien secrétaire d’État aux Finances de Jack Guy Lafontant, Ronald Décembre, a été nommé ministre de l’Économie et des Finances. Haut cadre et fin connaisseur du ministère où il a passé toute sa carrière, Décembre a été secrétaire d'Etat à la Réforme fiscale sous l’administration Martelly-Lamothe. Monsieur Décembre remplace un autre cadre de carrière du ministère, Jude Alix Patrick Salonom.

Énol Joseph, nommé ministre de la Défense, était conseiller spécial du président Jovenel Moïse. Le secrétaire général de la "Konvansyon Inite Demokratik"(KID), parti de l’ancien premier ministre Evans Paul, est un proche du pouvoir Tèt kale. Il a été ministre des Affaires sociales et du Travail au retour de la démocratie (1994-1995) sous la présidence de Jean Bertrand Aristide. Celui qui avait assisté au démantèlement des Forces Armées d’Haïti a, aujourd’hui, la mission de les reconstituer avec un état-major qui regorge d’anciens hauts cadres des FADH. Énol Joseph remplace Hervé Denis.

Jean-Claudy Pierre, docteur en droit, ancien diplomate, a été nommé par Jovenel Moïse directeur général du ministère de la Justice et de la Sécurité publique en mars 2017. Il est nommé aujourd’hui ministre de la Planification et de la Coopération externe en remplacement de Me Aviol Fleurant.

Jean Michel Lapin, nommé ministre de la Culture et de la Communication, était directeur général de ce ministère depuis 2015, nommé par l’administration Martelly. Il a fait toute sa carrière au ministère de la Culture où il a gravi tous les échelons. Monsieur Lapin remplace Guyler C. Delva.

L’ancien ambassadeur d’Haïti à Londres Bocchit Edmond a été nommé ministre des Affaires étrangères et des Cultes. Diplomate de carrière, ancien représentant d’Haïti au Panama et à l’Organisation des Etats américains, Monsieur Edmond est en territoire connu. Le nouveau chancelier remplace au ministère des Affaires étrangères et des Cultes l’ambassadeur Antonio Rodrigue.

Avant son entrée en fonction, le gouvernement Céant a connu une défection. Le ministre de l’Environnement a été chassé. Osner Richard, détenteur d’un passeport étranger, a été écarté de l’équipe. Ce 18 septembre 2018, le nouveau ministre Jouthe Joseph a été installé dans ses fonctions. Ingénieur civil qui a travaillé au sein du Bureau de monétisation des programmes d’aide au développement (BMPAD), Jouthe Joseph est un choix de la plateforme VERITE. Il remplace Pierre Simon Georges.

Edwing Charles, le nouveau ministre de la Jeunesse, des Sports et de l’Action civique, a été proposé par le parti politique LIDE. Toutefois, Me Claudy Gassant, membre du parti, soutient que ce choix est du seul ressort du sénateur Jean Renel Sénatus, membre du parti. Edwing Charles a été chef de cabinet du sénateur de l’Ouest.

Madame Mamatha Irène Ternier, est le nouveau titulaire du ministère des Haïtiens vivant à l’Etranger. Ce cadre de l’administration publique remplace Guy André Junior François au MHAVE.

D’autres ministres venus d’horizons divers complètent le cabinet ministériel. Le Dr Ronell Gilles, ministre du Commerce et de l'Industrie, remplace un autre médecin au même ministère, le Dr Pierre Marie Du Meny.

Marie-Christine Stephenson, jeune cadre du secteur culturel, spécialiste en aménagement et développement intégré des territoires, proche de la Fondation AfricAmericA, devient ministre du Tourisme et des Industries créatives. Elle remplace à ce poste Emilie Jessy Colombre Menos.

Au ministère des Affaires sociales et du Travail, une femme en remplace une autre. Mme Elise Gélin, professeur des universités, ancienne directrice générale du ministère à la Condition féminine et aux Droits des femmes, est la nouvelle ministre. Elle remplace Stéphanie Auguste, la nouvelle ministre déléguée auprès du Premier ministre, en charge des droits humains et de la lutte contre la pauvreté extrême.

Scénario légèrement différent au ministère à la Condition féminine et aux Droits des femmes. Évelyne Sainvil, ancienne candidate au poste de député de Delmas et militante politique, remplace Madame Eunide Innocent. Le parti politique de Mme Innocent, l’Organisation du peuple en lutte (OPL) ayant décidé de ne pas participer au gouvernement Céant.

Gérald Oriol Jr, secrétaire d’État à l’Intégration des personnes handicapées ; Émile Brutus, secrétaire d’État à l’Alphabétisation et Ronsard Saint-Cyr, secrétaire d’État à la Sécurité publique, ont été reconduits à leur poste. Un seul nouveau secrétaire d’Etat a été nommé. Il s’agit du journaliste Eddy Jackson Alexis, secrétaire d’État à la Communication, ancien porte-parole du président provisoire Jocelerme Privert.

Pour le moment, le gouvernement de Céant compte 18 ministres, trois ministres attachés à la Primature et quatre secrétaires d’État.

Frantz Duval et Robenson Geffrard

Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".