Tamara Suffren: un chaleureux concert pour son deuxième album

Publié le 2018-09-17 | lenouvelliste.com

Après le lancement de son premier album «Espwa» en 2013, Tamara Suffren a rencontré, le jeudi 13 septembre 2018, ses fidèles admirateurs et ses nombreux fans à Le Villate, dans le cadre de l'invitation lancée des semaines auparavant, pour la signature de son deuxième album titré «Impulsion». Dans sa magnifique tenue «Blanche-Neige», Tamara Suffren a su charmer le public de sa mélodieuse voix qui harmonisait si adroitement les «do re mi fa sol» des tubes de son album.

20 heures, Tamara Suffren arborait déjà son large sourire, stylo en main, prête à apposer sa signature sur les poster et les CD des différents fans qui avaient fait le déplacement et qui faisant déjà la queue.

Pour saluer son auditoire, la chanteuse fit son apparition sur scène sur les airs de «Bonjou», le premier morceau de son album, pour enchaîner avec «Imamou», tube phare du groupe Boukman Eksperyans, qui a transformé le feu de l'ambiance en brasier.

«Kenbe, pa lage», «Kite m di w», «Ma passion», «Kreyòl pale kreyòl konprann», pour ne citer que ceux-là, sont les différents morceaux interpretés par l'artiste durant la soirée, et qui figurent dans son album. «kreyòl pale kreyòl konprann», un carrefour où public, musiciens et artistes se sont retrouvés. Cette musique écrite en grande partie de proverbes haïtiens a fait (re) naître un élan de nationalisme, par cette symbiose qu'il a créée. «Nou te lakay an nou».

La surprise de la soirée : BIC Tizon Dife gravissant le podium en entonnant les paroles de sa musique titrée «M ap rape yo», suivie de «Mèsi Manman», «Alèkile», et bien sûr, «Kokorat». Deux artistes pour le prix d'un, voilà ce à quoi le public a eu droit durant cette soirée. Un «Vokabi-lari» pour une «Impulsion» des plus émouvantes.

Que ce soit sur ses compositions ou celles qu'elle a interprétées, «Pòs Machan, «Larelèv» de Steeve Brunache..., Tamara Suffren s'est donnée à fond pour offrir à son public un show digne de ce nom. «Impulsion» a attendu 5 longues années pour voir le jour. Devra-t-on encore attendre un quinquennat pour un troisième album?

En attendant, savourons le tout nouveau-né de l'artiste qui nous promet d'autres performances pour la présentation de l'album.



Réagir à cet article