Naomi Osaka, après la victoire, les contrats, les honneurs

PUBLIÉ 2018-09-13
La maxime « un bonheur ne vient jamais seul » est en train de se vérifier dans la vie de Naomi Osaka. Et pour cause, la jeune tenniswoman n’a même pas eu le temps de savourer sa victoire en finale de l’U.S Open à New York le samedi 8 septembre que des contrats juteux lui parviennent dans la foulée.


Selon plusieurs sites, Naomi Osaka est en passe de signer avec Adidas un contrat de 8.5 millions de dollars. Ce sera le plus grand contrat jamais signé entre la compagnie aux trois barres et une athlète féminine. Elle a officiellement signé avec la marque Nissan dont elle devient l’ambassadrice. Un contrat qui vient s’ajouter à ceux d’autres entreprises dont Yonex et Nissin Foods Holdings.

Au Japon, là où elle a vu le jour il y a vingt ans, Naomi a été accueillie triomphalement par des supporters et des journalistes à l’aéroport. La joueuse a formulé le vœu de participer à l’Open de Tokyo, et aux Masters prévus en octobre à Singapour. Son but ultime ce sont les Jeux olympiques qui se tiendront dans la capitale du pays du Soleil Levant en 2020.

La jeune star de tennis a participé mercredi au show américain The Ellen DeGeneres show » très prisé par le public et très convoité par les grandes stars d’Hollywood pour sa grande audience. Durant les 7 minutes qui lui ont été allouées, la jeune championne d’ascendances haïtienne et japonaise s’est laissée à de multiples confidences. Elle a avoué que sa couleur favorite est le noir, que Beyoncé est sa chanteuse préférée. Parmi ses aveux les plus surprenantes il y a celui du faible qu’elle a pour Michael B. Jordan, le remarquable vilain du blockbuster « Black Panthers » que les cinéphiles de sexe féminin feignent de détester. Ellen, connue en plus de son humour pour jouer parfois aux entremetteuses, a fait parvenir cette séquence à l’intéressé qui n’a pas pris du temps pour réagir... via une vidéo ! Mickael B. Jordan a, entre autres, félicité la jeune femme pour sa victoire samedi dernier. L’autre déclaration qui a fait le buzz est bien le dévoilement par la joueuse des propos que Serena lui a susurrés à l’oreille au moment de brandir la coupe. « Elle m’a dit : « Je suis fière de toi et surtout sache que ce n’est pas toi que le public hue », confie la jeune femme de 20 ans. Pour l’heure, nulle part on n’a fait mention de la possibilité d’une visite de la championne en Haïti, le pays qui a vu naître son père, après sa victoire sur Serena Williams, son idole.



Réagir à cet article